Image for post
Image for post
Astérix — Le domaine des dieux (Uderzo & Goscinny — Éditions Dargaud)

Pour beaucoup de Français, acheter un produit fabriqué en France est synonyme de création d’emploi, de préservation des savoir-faire et d’impacts environnementaux réduits. Pourtant, même si, sans conteste, une production française permet un bénéfice social et économique, ce n’est pas nécessairement le cas d’un point de vue écologique. Associé à une démarche d’éco-conception, le “Made In France” devient irréprochable sur le plan environnemental et, en contrepartie, nourrit de sens à la démarche!

Mais produire en France, c’est suffisant pour réduire l’empreinte carbone de mon produit ! Non ?

C’est très souvent le cas : réduire les distances entre le lieu de production et le lieu de consommation ne peut aller que dans le bon sens d’un point de vue écologique. Par ailleurs, le mix électrique français peu carboné contribue également à limiter les émissions de gaz à effet de serre d’un produit « Made In France ». Mais « empreinte carbone réduite » ne signifie pas pour autant « moins d’impacts sur l’environnement ». …


Image for post
Image for post

Peut-être avez-vous entendu parler du prix libre ou prix conscient ?

Il consiste à laisser l’acheteur choisir le prix auquel il veut, ou peut, acquérir un produit. Il ne s’agit pas pour autant de gratuité : c’est donner la possibilité d’acheter un même produit selon ses moyens et sa motivation. Par exemple, le SAME Cafe à Denver ou encore le groupe Radiohead avec son album In Rainbows fonctionnent sur ce principe.

Vous avez peut-être également entendu parler des LIPs, salarié·e·s de l’entreprise homonyme qui fabriquait des montres dans les années 70 à Besançon et devenue SCOP par la suite. …


“Et si les salariés sauvaient les startups de la faillite grâce aux coopératives ?”

Image for post
Image for post

C’est le titre d’un article de Maddyness que vous pouvez lire ici : https://www.maddyness.com/2019/09/12/reprise-startups-scop-cooperatives/

Même si le titre met l’accent sur la possibilité des salariés de reprendre leur entreprise en coopérative, l’article détaille cependant la “non compatibilité” du statut de SCOP (Société COopérative et Participative) avec le monde des startups… Pourtant, même si le statut de SCOP peut être un frein au modèle de financement classique des jeunes pousses “en mode startup”, ce statut contribue indéniablement à la pérennité des entreprises en démarrage.

Pas de SCOP “en mode” startup ?

Pour résumer rapidement, la SCOP est un statut juridique qui vise à favoriser l’accès des salariés au sociétariat. Les grands principes (qui sont très bien expliqués dans l’article de Maddyness) sont : une répartition plus juste des profits, un contrôle démocratique de l’entreprise et enfin des associés majoritaires, tant en nombre de voix qu’en parts sociales, qui sont nécessairement les salariés de la société. …


Image for post
Image for post
tintin.com — L’Étoile mystérieuse page 07

L’économie circulaire ne nous sauvera malheureusement pas. Et ce ne sera ni à cause d’un projet de loi loin d’être ambitieux, ni d’une vision de l’économie circulaire centrée sur le recyclage des déchets d’emballages ménagers en plastique, ni à cause d’une norme sur l’économie circulaire qui s’affranchit de la complexité des enjeux environnementaux, mais parce que sans rigueur ni méthode, l’économie circulaire risque de n’être qu’un nouvel alibi pour un « business as usual »

Projet de loi minimaliste sur l’économie circulaire… « Less is more » ?

About

Coopérative Mu

Mu est une agence d’éco-conception qui allie l’analyse et la précision de l’ingénierie de l’environnement et l’approche intuitive et créative du design

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store