Linotte : la programmation pour tous

Par G. Goffe, Avril 2017

“ Il suffit de savoir lire et écrire ! ”

Comme l’indique sa devise, Linotte est un langage de programmation qui a été créé pour permettre à ses utilisateurs, d’apprendre la programmation facilement. Créé en 2005 par Ronan Mounès, sur les bases des langages Java, Basic et Logo, Linotte se veut simple et intuitif. Sa syntaxe, entièrement en français, peut sembler déroutante au premier abord mais s’avère être un choix stratégique puisque Linotte vise un public jeune, et le plus souvent, novice en informatique. Linotte est ainsi adapté à l’apprentissage de l’algorithmique dans les collèges et lycées.

Une syntaxe en français ?

En effet, Linotte utilise un vocabulaire tiré de la littérature française. Il n’est plus question de “programme” mais de “livre”, une “variable” devient un “acteur”, et ainsi de suite … Ci-dessous, un exemple de code Linotte qui demande puis affiche une saisie clavier :

Exemple de code Linotte

En dépit de sa syntaxe originale, Linotte est un langage assez complet puisqu’il permet la création d’objets, l’implémentation d’algorithmes récursifs, la programmation événementielle et le traitement asynchrone. Le code suivant montre comment réaliser un formulaire interactif :

Créer un formulaire interactif en Linotte

Écrire son propre livre

Linotte est un langage structuré, c’est à dire que les variables doivent être déclarées avant la fonction “principale”, première fonction à être exécutée par le programme. L’extension du fichier généré est .liv puisqu’en langage Linotte un “programme” est un “livre”.

D’autre part, depuis la version 1.2.2, il est possible d’intégrer du code Linotte dans un code HTML via des balises spécifiques, créant ainsi un nouveau concept, le Weblivre, et permettant la programmation de pages Web dynamiques.

Logo de L’Atelier Linotte

Linotte est un langage interprété qui nécessite l’installation préalable d’un interpréteur spécifique, L’Atelier Linotte, disponible sur Windows et Linux, et dont le code source est libre sous la licence GNU-GPL.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.