A vos marques… Départ ! (Part One)

Le départ approche… Un an à l’étranger, entre le Chili et l’Irlande. Une sacrée aventure… Et si on commençait par présenter le Chili ?

Cet article sera complété au fur et à mesure de mon voyage par quelques photos.

Encore un voyage ? Deux ?! Après New-York et Lisbonne, me voilà reparti outre-Atlantique. Cette fois-ci, ce ne sera pas le continent Nord-Américain, mais son voisin, le continent Sud-Américain. Direction le Chili et sa capitale pour le premier semestre à l’Université Mayor, puis l’Irlande et Dublin pour le second semestre au Griffith College (effectivement, c’est outre-Manche dans ce cas 😄). Un rêve, une expérience hors du commun, une année à partager.

Et si je commençais par vous présenter le Chili ?

Santiago (Chili)

20 juillet 2017. 23h40. Paris. Aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Vol Air France. Départ pour Santiago du Chili. 14h de vol. Ouch… Heureusement, ma petite amie sera avec moi pour ce trajet. Elle m’accompagne avant de s’envoler pour l’Allemagne (un vrai couple de globe-trotters). 8h15 (UTC−4) : arrivée à l’aéroport Arturo Merino Benitez. Ça y est, nous y sommes.

Pourquoi le Chili ?

Ma pratique de la batterie m’a permis de découvrir l’Amérique latine, ses cultures et sa musique. Salsa, Tango, Bossa Nova, ou encore Samba rythment mon apprentissage de la batterie. Je me suis donc intéressé à ce continent et aujourd’hui, j’en suis passionné. Vous comprendrez donc que lorsque l’on m’a proposé de partir à l’Universidad Mayor de Santiago pour un semestre dans le cadre de mes études, la tentation a été trop forte🎓🇨🇱.

Si même un médecin ne sait pas où se trouve le Chili, une petite explication s’impose…

L’anecdote sera expliquée dans un article à venir…

Pour rappel : le Chili est est un pays d’Amérique du Sud de 17 millions d’habitants, partageant ses frontières avec le Pérou au nord, la Bolivie au nord-est et l’Argentine à l’est et dont le territoire forme une étroite bande, allant du désert d’Atacama jusqu’au cap Horn.

Et la palme d’or revient…

… Au Chili ! En effet, le Chili est le pays le plus développé d’Amérique latine avec un indice de développement humain de 0,895 en 2010. Avec un PIB de 400 milliards de dollars, le pays se classe 42e aux côtés de la Suède. Le pays est un “modèle” pour la région : en effet, c’est le seul pays qui a réussi à réduire de moitié sa pauvreté au cours des quinze dernières années. L’agriculture, l’élevage et la pêche (premier exportateur de saumon au niveau mondial) sont les principaux moteurs de l’économie chilienne. Un domaine se développe également de manière significative : le vin (un comble d’avoir choisi ce pays pour un bordelais 🍷😇)

Le Chili est également le pays le moins corrompu d’Amérique latine, et l’un des plus démocratiques. L’actuelle présidente est Michelle Bachelet, membre du parti Socialiste chilien. De 2008 à 2009, elle a été présidente de l’Union des Nations sud-américaines et, de 2010 à 2013, à la tête de l’ONU Femmes.

Le vent de la nuit tourne dans le ciel et chante (Pablo Neruda)

Pablo Neruda, Isabel Allende ou encore Gabriela Mistral sont des artistes dont les œuvres sont connues et reconnues dans le monde entier et, qui ont fait du Chili, “le pays des poètes”.

La culture musicale est beaucoup moins marquée qu’en Argentine (Tango) ou encore qu’au Brésil (Samba). Ici, le pop-rock est très populaire avec notamment des groupes comme Los Prisioneros. Cela s’explique surement par le fait que le Chili est le pays le plus occidentalisé du continent.

Le football est bien entendu le sport national avec la Roja qui a gagné la dernière Copa America face à l’Argentine de Léo Messi.

Entre déserts et glaciers

Mais outre la culture et le sport, le Chili est principalement connu pour ses paysages. (C’est le moment d’ouvrir Google Images ! 💻🖱)

Au Nord du pays, on trouve le désert d’Atacama. Ce dernier abrite le radiotélescope le plus ambitieux du monde, l’ALMA. En effet les conditions sont idéales pour observer le ciel étoilé, entre mer et cordillère.

Les vallées chiliennes au centre du pays donnent vie à des vins rouges et blancs des plus réputés. Direction Valparaiso (patrimoine mondial de l’UNESCO) et Vina del Mar pour la dégustation. Bien entendu, c’est également dans cette région que se situe la capitale, et ma ville pour un semestre, Santiago.

La région des lacs et volcans (plus de 2000) abrite de nombreux villages traditionnels (culture Mapuche) et une faune et flore unique au monde au sein des forêts millénaires. C’est dans cette région que l’on trouve également l’île de Chiloé.

En descendant la route australe, nous arrivons en Patagonie et Antarctique. Les fjords et glaciers remplacent le désert d’Atacama. Manchots (de Magellan s’il vous plait) au rendez-vous ! La vallée Chacabuco, el Monumento Natural Los Pingüinos, ou encore Torres del Paine sont des monuments naturels à part entière uniques au monde.


Ça y’est, vous trépignez d’impatience de voir mes photos et de lire mes articles, j’en suis sûr ! Rassurez-vous, dès le 20 juillet, mon compte Instagram reprend du service pour des photos quotidiennes et quelques stories🏔🌅✈📷

N’oubliez pas de vous abonner à ‘11479km’ sur Medium, pour être notifié lors d’un nouvel article. Ils arriveront au fur et à mesure (au minimum 1 par mois), afin de partager avec vous ce voyage. 📖💬

Pour l’occasion, je lance ma gamme de vêtements et accessoires, alors rendez-vous sur https://shop.spreadshirt.fr/11479SD/ ! 👕☕🎒

Thanks, and Stay Tuned !


On termine en beauté avec Dire Straits et le titre So Far Away à écouter après avoir lu cet article ! 🤘🎸🥁🎶