le b.a.-ba du design en entrepreneuriat

Camille Hautreux
Oct 2, 2018 · 5 min read

Dans l’univers du travail et surtout dans l’entrepreneuriat français, le terme ”design” apparaît un peu partout. On fait du design pour notre “app”, pour un “logo”, on fait du “design thinking” etc … Si cela n’est pas très clair pour vous, vous êtes au bon endroit. Découvrons ensemble la définition du design que nous nous accordons à dire entre pratiquants de la discipline, le rôle du designer et pourquoi le design concerne effectivement le monde du travail et de l’entrepreneuriat !

QU’EST CE QUE LE DESIGN ?

“Le design n’est pas simplement là pour rendre les objets “beaux”. Le design est le processus de compréhension de l’environnement et des désirs que nous exprimons ainsi que de la création d’un produit, d’un service, d’une expérience, à la fois physique, digitale ou les deux, pour répondre aux besoins des utilisateurs. Répondre à un besoin peut sembler simple, mais en réalité il s’agit de concevoir un produit qui soit fonctionnel, avec une valeur émotionnelle, facile d’utilisation et accessible au client.”

Le design c’est donc pas simplement beau, c’est comprendre pour créer de l’utile. Il s’agit de traduire le monde qui nous entoure et plus particulièrement les humains. Ainsi l’empathie est le point de départ de tout design, de toute création qui doit avoir du sens. Le design s’interroge et questionne tout ce qui l’entoure pour y répondre le plus justement possible. C’est une discipline inscrite dans la réalité et son ambition est de trouver notre futur désirable. Cela passe par nos expériences et nos produits du quotidien. Ainsi, le design apparaît partout autour de nous sans que nous nous en apercevions. Nous le trouvons dans les lieux et objets du quotidien et les services que nous consommons (comme le velib’ par exemple), mais également dans les process d’industrie lourde (comme la biologie ou l’aérospatiale) ou encore le management et la gestion des entreprises.

Le design est donc partout mais les termes que nous utilisons n’ont pas la même signification.

Le premier, le design graphique, transforme nos univers visuels du quotidien pour donner du sens aux messages que nous recevons.

Ensuite le Design Industriel est essentiel à la conception. On y retrouve les différentes spécialités, comme le design produit, le design de service, le design d’interaction, le design digital (ux-ui), packaging ou encore d’espace …

Et vous connaissez aussi sûrement le Design Thinking, qui permet à chacun d’appliquer les méthodes et les outils du designer, utilisés en collaboration avec plusieurs métiers.

Le design s’appuie donc sur l’observation des besoins que nous exprimons pour trouver des solutions fondamentalement tournées vers l’humain à l’aide de la créativité et de l’empathie.

LE RÔLE DU DESIGNER :

Le designer est un créatif qui, avant tout, observe et pose des questions, à la fois aux clients et aux utilisateurs : “À qui cela s’adresse-t-il ? Comment va-t-il être utilisé ? Dans quel contexte ? Avec quelle technologie ? A-t-on fait des tests ? Comment se finit l’usage ? Quel est l’impact ? Quel sentiment ?”

Au cours de ses observations et réflexions autour de solutions pertinentes, le designer dessine et créé du contenu, utilisant l’ensemble de ses compétences techniques. Ses créations de prototypes ou maquettes permettent de formaliser les intentions du projet jusqu’à la réalisation finale. Ainsi il concrétise ses réflexions au cours du processus de création.

À défaut d’une démarche linéaire, il adoptera une démarche itérative, permettant d’optimiser au maximum les étapes de développement. Pour ce faire, il explore toujours plusieurs chemins et teste différentes solutions.

Aussi bien à l’aise dans l’exploration que dans l’opérationnel, c’est le leader de la créativité. Il accompagne la vision du projet et de l’entreprise, définit les outils utilisés et la méthode pour concrétiser le produit.

Sa priorité est que le produit soit simple, sensible et utile. Il pense le projet dans son entièreté et est le garant de l’expérience utilisateur, aujourd’hui si importante. Effectivement, l’utilisateur actuel est exigeant et n’achète pas seulement un produit, mais une expérience. Par exemple AirBnB ne propose pas la location de logements temporaires à destination de particuliers, mais une expérience de vie à l’étranger. Tout cela commence depuis le site internet, où une interface soignée nous invite à voyager dans de magnifiques pays. Une expérience simple et désirable est fondamentale, car l’attente est désormais élevée. Si l’utilisateur n’agit pas de manière intuitive, il cessera d’utiliser votre produit. C’est pourquoi il est essentiel de l’écouter. Le designer possède une grande force pour nouer une relation avec l’utilisateur final. Penser par le design, c’est développer l’expérience avec un début et une fin, créant ainsi un produit harmonieux, de la découverte à l’achat puis lors de l’utilisation jusqu’à la fidélisation.

Ainsi, le designer doit alterner entre une vision macro, de l’ensemble de l’expérience, “the big picture” et une vision micro, sur chaque détail de celle-ci et comment l’un à la suite de l’autre, ces petits détails peuvent créer une expérience cohérente pour atteindre les attentes de l’utilisateur.

Ceci en fait un allié de taille, car il comprend les enjeux à différents niveaux et communique avec plusieurs disciplines d’une société. Cet acteur cross silos fonctionne perpétuellement avec agilité pour s’adapter aux attentes et aptitudes de chacun.

POURQUOI LE DESIGN CONCERNE-T-IL LES CEO ?

Anciennement, il suffisait d’être efficace pour que les choses tournent. Ainsi, les CEO optimisaient les process comme les supply chains et s’assuraient d’un bon marketing pour faire fonctionner l’activité. Aujourd’hui il n’est plus possible de penser seulement à cela.

Bien entendu l’efficacité et le rendement sont toujours très importants, mais ils ne vous garantissent pas la survie de votre société, dans le climat volatil et disruptif actuel.

Pour bien fonctionner aujourd’hui, un CEO doit s’entourer de personnes dont les compétences peuvent accompagner les rapides évolutions du marché. Aujourd’hui les mots d’ordre sont : agilité, résilience et créativité. Il semblerait que le designer soit le candidat idéal. Pourquoi donc ? Car les designers ont pour but d’identifier les désirs et besoins des utilisateurs, de prototyper rapidement des solutions, et de créer quelque chose de suffisamment flexible pour pivoter rapidement si le pivot est nécessaire, assurant ainsi des produits continuellement justes.

Il est clair que la vision du designer est essentielle, et doit accompagner le CEO jusque dans ses plus hautes decisions. Il a cette faculté de transmettre du sens et apportera de la cohérence dans la vision et la stratégie adoptée par l’entreprise.

Publié pour 40/60, service design studio

Design hacking

40/60 studio & Feads

Camille Hautreux

Written by

Art & Service designer- cofounder at 40/60 studio « innovation by design » Strategic designer lover - design doing

Design hacking

40/60 studio & Feads

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade