Skate Evolve GT Carbon… Un super jouet qu’on ne peut pas recommander

(à éviter si vous faites plus de 80 kg et voulez utiliser le mode Fast ou GT).

MAJ 3 : 18/10/2017 : J’ai retourné mon Evolve GT Carbon AT au distributeur Ride More / William Faugere.

MAJ 2 : 09/2017 bis : Tout est rentré dans l’ordre en arrêtant d’utiliser le skate (…)

MAJ du 09/2017 : Je suis allé chez le distributeur à côté de Paris pour voir comment trouver une solution. Très accueillant.

La mise à jour de la télécommande améliore effectivement le fonctionnement en cas de perte de connexion et l’ergonomie des boutons est améliorée… Mais les problèmes de connexion sont toujours là. On m’a suggéré de rider sans téléphone sur moi (...)

Le problème de motricité / freinage étaient — en partie — liés au pignon prématurément usé. A priori sur le nouveau modèle c’est plus solide. Mais après quelques jours le “patinage au freinage” revient même si c’est beaucoup mieux. Peut être que je dois encore changer driver et courroie ?

Oui je fais 90 kg / 190. Oui j’utilise le mode GT. Oui je suis en “AT”… Oui tout cela sollicite fortement le skate… Mais c’est justement pour toutes ces raisons que j’ai choisi ce modèle.

Qu’un produit ne soit pas parfait c’est une chose… Que chaque fois que tu soulèves un problème on te répond que non tout va bien c’est vraiment te prendre pour un con.

Les premières heures passées avec mon Evolve GT Carbon c’était un peu comme dans un rêve. L’objet est magnifique et c’est vraiment le pied de pouvoir rider en urbain comme à la montagne.

Toutes les vidéos que pourrez voir confirment que c’est un kif. En vrai c’est encore mieux.

Pourtant, derrière une com et un marketing aux petits oignons tout n’est pas parfait. Au contraire.

Depuis l’achat de mon GT Carbon il y a quasi 1 an, je ne fais que découvrir des défauts de conception inexcusables pour un produit de ce prix.

Un petit incident il y a quelques semaines m’a finalement poussé à poster un avis sur mes achats… Mais mon avis (négatif) est resté invisible. Je me suis peut être trompé, mais c’est vraiment à croire que seuls les avis positifs sont publiés.

J’ai finalement décidé de rédiger ce petit article.

Que ce soit au niveau du revêtement, de la télécommande, de (l’absence) d’étanchéité, … C’est à croire que rien n’a été pensé.

Dans les détails la liste est encore beaucoup plus longue… Mais le plus grave c’est que même sur des éléments (de base) de sécurité, c’est pareil. A moins de changer courroies et drivers très régulièrement cela patine à l’accélération… Et le freinage n’est pas mieux… Quand ce n’est pas la télécommande qui perd la liaison on a le droit à des à coups moteur qui manquent de nous coller par terre.

Voici donc une petite liste des principaux problèmes rencontrés.

Un Revêtement en carbone qui s’effrite au bout de quelques jours ?

Au bout de 2 semaines je note que l’avant du skate s’est effrité alors qu’il n’y a pas eu de choc ou autre. Il y a une sorte de mini trou. Je contacte le distributeur photos à l’appui… La réponse (au bout de plusieurs mois) : “ce n’est pas couvert par la garantie”.

En guise s’excuse le distributeur m’a gentiment proposé de remettre du vernis dessus… Mais bon renvoyer le skate… Attendre… Le récupérer…

Un défaut cela peut arriver. Mais ne pas couvrir un élément de base au bout de quelques jours c’est vraiment prendre les gens pour des cons.

Télécommande bluetooth ? Le pire choix possible

Dès le premier jour la télécommande s’est montrée capricieuse : latence importante, perte régulières de connexion… Au bout de plusieurs mois le problème s’est amplifié à cause du froid.

J’ai finalement de nouveau contacté l’importateur Français qui m’a tout de suite dit que non il n’y avait aucun problème avec les télécommandes… Que la mienne devait être défectueuse. Il m’en a envoyé une nouvelle… Ce qui n’a rien changé. Le froid n’y était pour rien. La position de ma main tenant a télécommande était responsable.

A moins d’être de petite taille et de tenir la télécommande à l’arrière cela ne fonctionne pas. Il faut à tout prix éviter de tenir la télécommande à l’avant et/ou au dessus de la taille lorsqu’on est grand.

Ce ne serait pas grave si la perte de connexion ne risquait pas de vous mettre par terre : les micro coupures sont trop courtes pour avoir le temps de lâcher la gâchette donc à la reprise de connexion on repars à fond.

Lorsqu’on est stable à une certaine vitesse on a tendance à être un peu sur l’arrière pour pouvoir anticiper un freinage d’urgence… Mais à l’accélération si on est trop sur l’arrière et pas assez sur l’avant c’est la gamelle assurée.

Officiellement il n’y a donc pas de problème. En pratique le fondateur d’Evolve a posté une vidéo pour présenter le nouveau firmware de la télécommande devant corriger tous les défauts précédemment mentionnés.

Problème ? A priori la mise à jour du firmware de la télécommande est impossible sans un retour par la case Evolve.

Conception de la télécommande

En dehors du bluetooth, la télécommande est loin d’être un modèle. La gachette est ultra sensible. Le bouton reverse est beaucoup trop en évidence… Et compte tenu des problèmes de latence et de connexion ce bouton ne serait pas utilisable “sereinement” sur des figures. Pourquoi donc l’avoir positionné aussi accessible ?

Il n’y a pas de sécurité ni protection sur la gâchette. Je ne compte plus les fois où le skate est parti tout seul…

Il y a quelques jours j’ai eu une “perte de puissance” (alors que pour une fois la télécommande ne semblait pas en cause en pleine accélération)… Puis 1/2 seconde plus tard c’est reparti à fond. J’ai manqué de finir sur un des poteaux en fer parisien (…)

Absence d’étanchéité

Je n’ai aucune envie de rouler sous la pluie… Mais la moindre petite averse rend le skate inutilisable.

La conception de la planche fait que la moindre goute d’humidité s’infiltre par dessus dans le compartiment batterie/électronique.

Comme il n’y a pas de pare boue à l’avant, même un truc minimaliste de la taille d’un demi ticket de métro, l’eau est largement projetée sur les jambes, les pieds… Et bien évidemment la planche. 50 mètres d’une route humide et c’est l’inondation.

Ces problèmes restent pourtant anecdotiques au regard de ce qui me semble être le plus gros défaut : la transmission.

Tant que vous roulez en “Slow” ou “Eco” tout va bien… Dès que vous passez en mode “Fast” ou “GT” — ce pour quoi vous avez achetez le skate — les ennuis commencent.

Si vous accélérez “trop vite” les courroies ripent/sautent. Et pourtant je fais exprès de ne pas démarrer à l’arrêt (je pousse pour éviter de trop solliciter le skate)

On pourrait se dire qu’il suffit d’accélérer moins fort… Mais reste le problème du freinage…

Dans les 2 cas cela ne fait qu’accélérer le phénomène d’usure des courroies.

Et encore je parle en terrain plat. A l’accélération dans une côte c’est juste une blague.

J’ai donc regardé les vidéos, consulté les forums… Le problème c’est que je ne peux pas tendre plus la courroie puisque le moteur est déjà reculé au max.

Donc à moins d’avoir des courroies neuves point de salut. Enfin c’est ce que je croyais.

Il y a 15 jours à cause d’un autre défaut au niveau du cache/guide courroie (la courroie frotte sur le cache mais là aussi on m’a dit que c’était normal), j’ai “déraillé”: la courroie est sortie du guide et s’est coincée le long de la roue.

Arrêt net. Roue bloquée. Obligé de finir à pieds et de recommander une paire de courroies.

J’installe mes nouvelles courroies sur des drivers vieux d’1 mois (j’avais changé courroies et drivers quelques semaines avant). J’ai pu recommencer à utiliser le skate normalement sauf qu’à l’accélération cela patinait/sautait comme si j’avais de vieilles courroies.

En 1 mois les drivers se sont usés.

En fait à moins d’avoir 2 courroies neuves ET 2 drivers neufs, impossible d’utiliser correctement le mode “Fast” et le mode “GT”. Pardon… En fait c’est possible… Les premiers km… Après vous êtes de fait bridé.

100 EUR tous les 1 ou 2 mois !? Sans parler des autres pièces à changer… Ok je ne suis pas obligé de prendre la courroie officielle à 38 EUR la paire… Je peux trouver des HTD 360 5M à 7 EUR pièce… Mais pour le driver ?

Donc je résume : plus de 100*12=1200 EUR en consommables (roues, drivers, courroies, gommes…) tous les ans pour pouvoir utiliser le skate sans se brider ? Pour un truc qui n’est pas fiable ?

Le distributeur français m’a proposé de lui renvoyer le skate pour regarder ce qui ne va pas, me faire un devis et prendre en charge ce qui est sous garantie. Mais comme ce qui ne fonctionne pas est “by design”… Je ne suis pas encore convaincu par l’intérêt.