Propos recueillis par Rénovat Ndabashinze

Les faussaires dans le commerce des produits forestiers, les constructions anarchiques, la gestion des déchets, la lutte contre la désertification, etc. Rencontre avec Célestin Ndayizeye, ministre de l’Environnement.

Malgré l’instauration d’une zone tampon autour des lacs et rivières traversant Bujumbura, on y trouve toujours des constructions. Pourquoi ?

Nous sommes en train de faire un inventaire pour que les propriétaires se conforment à la loi à l’instar de l’Hôtel Club du lac Tanganyika. Celui-ci ne déverse pas les eaux usées dans le lac, la gestion étant interne.

Désormais, si une personne effectue des aménagements nuisibles…

Iwacu

Retrouvez notre sélection d’articles sur le Burundi. Accessible à tous nos lecteurs du Burundi !

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store