Mon Premier “4000”
Thomas Huguerre
91

Un joli vécu; une relation précise, circonstanciée, vivante, mais malheureusement inaccessible à celle ou celui qui n’a pas connu le doute, l’épuisement, qui n’a pas senti dans ses jambes la pénétration des crampons dans la neige, la brûlure de l’air glacé dans les bronches à deux heures du matin, ni les nausées du petit déjeuner. Mais pour les autres, tout au long de ce récit, nous sommes sur la corde. Et les larmes du sommets sont les nôtres. Le Dôme, un 4000 dont on se souvient toujours, quoi qu’il arrive ensuite. Merci pour la piqûre de rappel et…Un clin d’oeil à la gentillesse de Jeannot, le gardien des Écrins à l’époque…

Une pensée pour le drame des six victimes relaté ici. C’est un peu notre histoire. C’était à la brèche de la Plate des Agneaux.Nous étions également un groupe de six. Partis de l’Alpe du Villar d’Arène, nous sommes passés par la brèche et traversé sur le col E Pic. La veille du drame. Nous sommes passés prudemment et difficilement. Il ne restait que peu de neige dans le haut et la glace était sous jacente. Nous avons appris le drame au refuge du Sélé le surlendemain. Pensées aux familles…

Like what you read? Give Robert ALEXANDRE a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.