Vin4 Heures Tour, Révéler les secrets du pays.

©366contenus Les Articles Zakya Merzouk

Cerise et Amande sont prêtes, elles attendent leurs hôtes, pimpantes, stylées et sûres d’elles dans ce vaste parking. L’une, tout de beige, a l’élégance discrète des Palmistes, l’autre tout de rouge réveille, l’air de rien, les passions juvéniles. Les jumelles, à la silhouette typique, mais ô combien mythique voient arriver les élus du jour : Sabine et Philippe, Eugénie puis Jean-Baptiste. Epris de beautés, c’est le chemin de l’arrière-côte qu’ils emprunteront. Une fois les formalités de conduite acquises, ils s’engouffrent, enthousiastes, dans la rue. Ce jour, le paysage typique languedocien ne saurait être banalement touristique. Il s’agit ici d’un paysage moderne car productif, non naturel car agricole : une banalité viticole devenue originale car partie intégrée des Corbières maritimes.

La 2CV : une conduite, une philosophie.

Cerise en tête, nos deux jolies 2CV prennent ainsi la route. Et quelle route ? Celle d’une création viticole où l’imaginaire associe les vins de la région à un paysage cohérent et merveilleux de saveurs, de goûts et de sentiments. Au gré des chaos, sur des chemins escarpés, Cerise et Amande slaloment. Gentiment malmenées par des touristes, parfois émoustillés par la mécanique de ce symbole automobile français, nous croisons des viticulteurs locaux qui par leur simple présence définissent une fraction significative de ce paysage. Des points de vue magnifiques, que tout le monde peut apprécier, défilent. De bon gré, le charme opère ainsi grâce au cheminement cahotant, parfois branlant mais terriblement euphorique des deux belles anciennes. Des lieux insolites que la plupart des gens ignorent, aux sentiers odorants d’une garrigue que la plupart des locaux pensent déjà connaître, émergent la singularité d’un circuit aux multiples tiroirs, gourmands et généreux.

Une A.O.C entre terre et mer : Fitou

Il tient, ce charme, surtout à une qualité précieuse : la diversité du paysage viticole. Cette dernière signe une réalité prosaïque souvent négligée dans la course à un marketing en proie aux courtes vues. Un marketing parfois trop standardisé qui oublie bien trop souvent que la diversité du paysage viticole fait la diversité des vins. C’est cette réalité languedocienne à laquelle Vin4 Heures Tour s’attache. Permettre à tout un chacun de se raconter, à travers des circuits vins, son point de vue sur un lieu, un paysage. Ce ressenti puissant est appuyé par la relation établie entre terroir, cépage et une vinification de style Fitou. S’opère ainsi la magie d’un lieu en perpétuel mouvement accentué par l’imperfection inhérente à l’automobile tout autant qu’à l’imaginaire vintage Citroën. Ce circuit avec ces imperfections et sa subjectivité, redonne vie à cette partie des Corbières maritimes au sens le plus fort du terme : j’ai emprunté ce sentier à Caves, j’ai silloné les chemins de Fitou à telle heure, alors qu’il y avait telle lumière.

Honnêteté et crédibilité d’un paysage de traverse, celui des villages vignerons, Treilles, La Franqui-Leucate… d’un terroir AOC Fitou entre Corbières et Méditerranée qui ne souffre d’aucune mise en scène. Modernité intemporelle d’un paysage buissonnier, tant sensation et perception sont fondamentalement parties prenantes de l’élaboration de ses vins balayés aussi par ses nombreux vents régionaux et marins.

@Vin4htour

366contenus@gmail.com