Le marché français de la VOD porté par le téléchargement définitif

A l’ombre de l’explosif marché de la SVOD, terrain de prédilection de Netflix et CanalPlay, se développe depuis plusieurs années un autre type de consommation VOD : l’EST pour Electronic Sales Through — ou téléchargement définitif, qui consiste à acheter un contenu audiovisuel. Longtemps porté par un seul acteur (Apple/Itunes), la plupart des plateformes VOD offre la possibilité des télécharger des films ou des séries TV sur un ordinateur, une tablette ou une Smart TV.

De 2010 à 2016, la consommation de ce type de contenu a été multipliée par 6 pour dépasser les 65 millions d’Euros TTC. La croissance est attendue au delà des 10% en 2017.

Les acteurs français de l’IPTV rattrapent leur retard vis-à-vis des grosses plateformes américaines de l’OTT

Du point de vue de nombreux consommateurs français, la disponibilité de l’EST reste encore limitée si l’on possède une box opérateur connectée à la TV. Service mono-éditeur (Disney chez Free) ou parc de box partiellement compatible (SFR et Orange), le développement de l’offre augure d’un bon potentiel de croissance ces prochaines années pour l’IPTV, canal de distribution en retard sur l’EST par rapport à l’OTT (81% du CA en 2016) mais largement majoritaire sur la VOD locative.

La généralisation de la fenêtre exclusive EST

L’autre moteur de l’EST se situe au niveau de la généralisation de la fenêtre exclusive. Les éditeurs sortent de plus en plus leur film exclusivement en téléchargement définitif, avant de le proposer en location VOD. Cela dans le respect de la loi sur la chronologie des média. Vendus plus chers qu’une location VOD (13,7 € TTC vs 4,8 € TTC — moyenne mesurée de 2014 à 2016 sur les 8 premières semaines de ventes d’un film), ces films proposés en avant première visent principalement les fans collectionneurs et les spectateurs impatients à pouvoir d’achat confortable ne pouvant pas attendre la sortie officielle en VOD locative ou DVD/Blu-Ray.

En février 2017, le Centre National de la Cinématographie, conscient de la nécessité de faire évoluer de la chronologie des médias, a proposé une série d’aménagements dont l’institutionnalisation de la fenêtre exclusive en téléchargement définitif 3 mois après la sortie des films au cinéma, soit 1 mois avant la sortie locative.

Les 5 meilleures ventes de téléchargement définitif en 2016 sur le marché français :

  1. Star Wars: Le Réveil de la Force
  2. 007 Spectre
  3. Deadpool
  4. Batman V Superman
  5. Seul sur Mars

Le cabinet conseil AQOA a réalisé cette étude à partir des données fournies par l’outil Digital Sales Tracker, panel qui compile toutes les semaines les chiffres de ventes des plateformes VOD d’une majorité de studios français et américains.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.