Il n’y a que deux catégories d’Hommes : à la quelle appartenez-vous?

L’Homme est un animal social. Il n’existe pleinement que dans une société organisée. Toute organisation performante est normalement hiérarchisée. Il peut y avoir des formes d’organisation plus ou moins élaborées, mais jamais d’organisation humaine sans hiérarchie.

Justement l’”hiérarchie” se mot qui marque une ligne invisible, mais bien réelle entre les dominants et les dominés. Classer les Hommes entre ses deux catégories peut paraitre péjoratif, mais il n’y a pas d’autres mots. Heureusement l’appartenance à l’une ou l’autre de ces catégories n’est pas figée. Elle est mouvante et peut évoluer aux grés de facteurs multiples.

La domination est l’état d’une chose qui accepte se soumettre. La soumission peut être volontaire ou involontaire. Nous n’avons pas toujours le choix de résister.

Il est parfois sage d’accepter être dominé pour espérer pourvoir dominer à son tour, car aucune position n’est définitivement figée.

Le travail et le talent naturel sont les par excellence les armes parfaite de la domination. Par le travail et le talent, l’entrepreneur acquiert les moyens d’imposer sa vision des choses. C’est le cas pour l’activiste politique qui fini par obtenir le pouvoir politique. Le sportif ou l’artiste talentueux en fait de même pendant tout le temps que dure la suprématie de son expression artistique.

On a donc tous le choix : travailler ou développer son talent pour dominer ou subir les choix et désirs des autres.