Trump, de moins en moins serial tweeter

Il l‘avait dit, promis, juré, craché. Lui président, il se tiendrait à l’écart de son smartphone. Ou alors, l’utiliserait pour jouer à Candy Crush. Mais, dans un entretien avec la chaîne TV CBS, il avait en tout cas promis de moins twitter une fois élu à la fonction suprême. Alors, promesse tenue ? Plus de trois mois après The Election day, nous avons comptabilisé le nombre de tweets quotidien du nouveau président des Etats-Unis, sur une période d’un an, du 17 janvier 2016 au 17 janvier 2017.

<div class=”infogram-embed” data-id=”9716643d-19ee-4301-bc6a-39fe16bcfe58" data-type=”interactive” data-title=”Tableai”></div><script>!function(e,t,n,s){var i=”InfogramEmbeds”,o=e.getElementsByTagName(t),d=o[0],a=/^http:/.test(e.location)?”http:”:”https:”;if(/^\/{2}/.test(s)&&(s=a+s),window[i]&&window[i].initialized)window[i].process&&window[i].process();else if(!e.getElementById(n)){var r=e.createElement(t);r.async=1,r.id=n,r.src=s,d.parentNode.insertBefore(r,d)}}(document,”script”,”infogram-async”,”//e.infogr.am/js/dist/embed-loader-min.js”);</script><div style=”padding:8px 0;font-family:Arial!important;font-size:13px!important;line-height:15px!important;text-align:center;border-top:1px solid #dadada;margin:0 30px”><a href=”https://infogr.am/9716643d-19ee-4301-bc6a-39fe16bcfe58" style=”color:#989898!important;text-decoration:none!important;” target=”_blank” rel=”nofollow”>Tableai</a><br><a href=”https://infogr.am" style=”color:#989898!important;text-decoration:none!important;” target=”_blank” rel=”nofollow”>Create your own infographics</a></div>

Alors, oui, promesse tenue. Du 17 janvier 2016 au 9 novembre, il tweetait en moyenne 12,7 fois par jour (en rouge). Et, du 9 novembre au 17 janvier (en bleu), la moyenne a sensiblement baissé, puisqu’il n’appuyait en moyenne que 4,9 fois sur la touche « envoyer ». On peut quand même constater quelques fois où son pouce a dû chauffer à force de tweeter. Son record date du 20 octobre, jour du troisième et dernier débat avec Hillary Clinton. Lui (ou son équipe) ont envoyé 87 tweets, soit une moyenne hallucinante de 4,5 par heure (en comptant cinq heures de sommeil, on a été généreux). D’une manière générale, c’est début octobre que le magnat de l’immobilier a le plus utilisé le réseau social à l’oiseau bleu. Des réactions au scandale des vidéos le montrant tenir des propos sexistes.

Autres dates marquantes :

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Boussemart Adrien’s story.