Jouer pour entreprendre

S’il existe un point commun entre Startup Week End, Hackatton, ainsi que toutes les compétitions autour des startups c’est «Le jeu ».

Le brainstorming, l’elevator pitch, Business Model Canvas, la matrice QUI/QUOI/QUAND … sont tous des jeux et ce n’est pas qu’au sein des startups qu’on joue;

on joue partout.

De nombreuses entreprises quelque soient leurs tailles utilisent les jeux au quotidien pour atteindre rapidement un objectif et créer des produits qui fascinent les utilisateurs.

Jouer = 3P (Plaisir + Pédagogie + Performance )

Plaisir

On joue avant tout pour le plaisir, pour l'excitation, pour le fun et le fait de relever des challenges successivement secrète de la dopamine; générateur de plaisir dans le cerveau lorsqu’on réussit les challenges.

Pédagogie

Entreprendre c’est apprendre à apprendre et c’est jouant qu’on apprend à marcher. Le jeu est un vecteur de pédagogie, un très bon outil pour transmettre des messages

Ralph Koster disait que “le Jeu c’est de l'apprentissage, ne plus apprendre c’est s'ennuyer”

Performance

Le jeu est un super outil pour arriver à dépasser ses performances, à toujours aller plus loin, et nous encourage dans la poursuite de nos objectifs

Ces jeux permettent de faire l'économie de longs discours de présentation peu engageants pour passer à l’expérimentation et provoquent de véritables déclics changeant réellement l'état d’esprit des participants. A l'échelle des organisations ils aident à faire émerger une véritable intelligence collective en canalisant les énergies et en donnant l'occasion a tout un chacun d'être véritable acteur de la collaboration.

Alors si vous souhaitez être des entrepreneurs qui aiment les challenges, qui débordent d'énergie, obsédés par les résultats concrets, les objectifs clairs, vous avez envie d’aller de l’avant de créer d’innover seul et/ou en équipe.

Je lance sur mon blog des ateliers ; de véritables des mises en situation définissant un terrain des règles de fonctionnement des critères de progression et des objectifs a atteindre des jeux déjà testés et validés depuis des années, notamment par les champions de l’innovation de la Silicon Valley qui seront répartis en trois grands groupes reflétant les mécanismes mêmes des processus de créativité : les jeux d’ouverture, les jeux d’exploration et les jeux de fermetures