Le French Tech Seed — 400 millions d’euros pour booster les pépites françaises

Adrien Chaltiel
Crédit ERIC PIERMONT AFP

Soucieux d’affirmer son rang de “startup nation” en Europe, le gouvernement français a créé un fonds exclusivement dédié au développement des startups en phase de pré-amorçage : le French Tech Seed. Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État, entend par cette initiative : “soutenir les levées de fonds des startups technologiques issues des laboratoires, des incubateurs ou des sociétés d’accélération du transfert de technologies (SATT)”.

Le French Tech Seed : qu’est-ce que c’est ?

L’Etat a confié à Bpifrance la gestion de ce nouveau fonds dans le cadre du Plan Investissement Avenir (PIA). Le 21 juin 2018, le Premier Ministre Édouard Philippe annonce que 400 millions d’euros seront alloués au French Tech Seed pour remplir sa mission. Il a notamment lancé un appel aux startups innovantes en recherche de financement ainsi qu’aux apporteurs d’affaires. Le nouveau fonds ne souhaite pas se doter d’une équipe de gestion qui lui ferait remonter les projets dans lesquels investir ; c’est justement le rôle de ces apporteurs d’affaires (accélérateurs, incubateurs, organismes privés, …).

Une solution pour combler le retard français

Aujourd’hui, l’écosystème souffre de deux manques de financement : en pré-amorçage (seed), les startups françaises rencontrent des difficultés pour trouver les premiers financements pour développer leur produit ; en phase de “scale-up” (Série C et plus) les startups françaises confirmées peinent à trouver les ressources nécessaires qui leur permettraient d’exploser à l’échelle internationale. Le projet French Tech Seed entend répondre à la première problématique pour ne pas perdre dès le début des pépites françaises en devenir. Le fonds veut vraiment se concentrer sur la Deep Tech (technologies issues de la recherche avancée) car aujourd’hui trop peu de Business Angels investissent en early stage sur ces projets complexes. Ce nouveau fonds géré par Bpifrance interviendra presque automatiquement et en co-investissement sur des tours de tables inférieurs à 500 000 €. L’objectif n’est pas tant d’inciter à la création d’entreprises innovantes, la France est d’ores et déjà doté d’un écosystème entrepreneurial riche. Il s’agit davantage d’une incitation aux investisseurs français à prendre plus de risque en phase d’amorçage pour conserver la technologie ou l’innovation dans notre pays. L’objectif de cette initiative est également de renforcer le transfert de technologie de la recherche vers le monde de l’entreprise : cela passe par un financement en pré-amorçage accordés automatiquement via des apporteurs d’affaires du monde de la recherche.

Les critères d’éligibilité pour devenir un apporteur d’affaires pour ce nouveau fonds :

  1. Détecter et sélectionner des entreprises à forte intensité technologique par un comité d’engagement ou d’investissement ;
  2. S’assurer du caractère innovant et technologique des projets, accent mis sur les startups de la Deep Tech (écotechnologies, santé, agroalimentaire, énergie, TIC) ayant moins de 3 ans ;
  3. Générer un flux d’affaires ;
  4. Offrir un suivi et un accompagnement de l’entreprise innovante dans ses dimensions stratégiques, de développement commercial et de financement (préparation d’un plan d’affaires et levée de fonds) ;
  5. Mobiliser l’écosystème de financements privés ;

Un fonctionnement particulier, axé autour d’apporteurs d’affaires

Le cœur du fonctionnement de ce fonds réside dans les apporteurs d’affaires qui remontent auprès de Bpifrance les meilleurs projets après avoir contrôlé les aspects technologiques du produit. Ces apporteurs d’affaires doivent traiter tout dossier en recherche de financement, ils garantissent donc un dealflow de qualité à Bpifrance. Sont éligibles au label « Apporteur d’affaires French Tech Seed», toutes structures de valorisation des résultats de la recherche et d’accompagnement à la création d’entreprise possédant une personnalité́ juridique, et ayant au moins deux ans d’existence.

Par la suite, ils offrent à ces startups un accompagnement dans leur recherche et dans la rencontre avec les fonds d’investissement et les investisseurs privés qui investiront aux côtés de French Tech Seed. Le recours aux apporteurs d’affaires permettra un traitement quasi automatique des dossiers par Bpifrance, qui octroiera alors une enveloppe de financement comprise entre 50 000 et 250 000€ (enveloppe 1) pour le pré-amorçage. Pour la poursuite du financement, le fonds interviendra en post-maturation du produit sous forme d’obligations convertibles, c’est-à-dire qu’il interviendra en fonds propre et ce, jusqu’à 100 millions d’euros (enveloppe de phase 2).

L’originalité du French Tech Seed par rapport à d’autres fonds et bourses réside donc dans son fonctionnement :

  • Des apporteurs d’affaires qui valident la technologie ;
  • Un effet de levier (recours à l’endettement pour augmenter la rentabilité des capitaux propres de l’entreprise) sur l’investissement privé
  • un accord quasi systématique de Bpifrance qui enclenche le financement via French Tech Seed.

Une réaction forte de l’Etat français

L’initiative du French Tech Seed est une réponse forte de la part de l’Etat français sur la carence de financements en phase de pré-amorçage. Combler ce manque permettra sans doute à la France de conserver davantage de technologies et d’innovation de rupture sur son territoire car les startups françaises auront moins tendance à s’expatrier pour trouver les premiers financements.

Le manque d’investissements en Seed a notamment été abordé au cours du dernier France Digital Day et serait pour certains responsable de la fuite des technologies de ruptures françaises. Couplé au manque d’investissement en phase de post maturation (Série C et plus), l’on pourrait y voir une explication au faible nombre de licornes françaises.

La création du fonds French Tech Seed soulève deux enjeux majeurs :

  • la labellisation des apporteurs d’affaires pour apporter un dealflow de qualité à Bpifrance. Qui seront ces apporteurs d’affaires ?
  • la rentabilité de ces investissements pour l’Etat et la gestion du portefeuille des stratups investies par le French Tech Seed

Eldorado.co : une plateforme pour soutenir le projet du French Tech Seed

La plateforme d’Eldorado met à disposition des startups l’ensemble des sources de financements publics et d’investisseurs privés. Les investisseurs peuvent accéder au dealflow le plus complet de Startups en levée de fonds.

Eldorado est à la disposition de tous les apporteurs d’affaires car la plateforme pour leur fournir le dealflow le plus exhaustif de Startups françaises en recherche de financement.

Adrien Chaltiel

Written by

Entrepreneur & Investor — CEO & founder www.eldorado.co— I just want to drink coffee, create stuff & sleep.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade