La THERAPIE du REJET — Le Phénomène Débarque en France !

Vous avez lu des dizaines de bouquins sur le développement personnel et la psychologie du succès, votre fil d’actualité Youtube ne cesse de défiler, vous avez dévoré conférences, interviews et vidéos de formation ?

Vous avez la sensation d’apprendre beaucoup de choses, d’être plus intelligent mais malgré tous vos efforts vous constatez tristement que rien ne change ou presque dans votre vie ? Si vous vous êtes reconnu dans ces quelques lignes : félicitation, vous êtes un procrastinateur intelligent.

Ça tombe bien, pour inaugurer notre nouveau site je vais vous parler d’un jeu. Oui un jeu, mais pas n’importe lequel, cette découverte a totalement chamboulé ma vie et pourrai bien marquer un tournant dans la votre aussi …

Cette aventure m’a permis de devenir plus confiant, d’aller vers les autres et de créer des opportunités incroyables. Encore mieux, elle m’a permis de dépasser certaines peurs que je pensais insurmontables. Tout cela en pratiquant une thérapie du rejet !

Vous ne me croyez pas ? Vous avez raison, sur le web on achète vos clics à coup de promesses imaginaires et de titres racoleurs. Pour cette raison j’ai ramené des souvenirs :

“Je demande une prof en mariage avec sa classe pour témoin”

“En train de chanter dans une rue bondée”

Vous vous demandez pourquoi je m’amuse à faire ces choses étranges ? Patience, vous allez tout comprendre, mais avant remontons un peu le temps.

L’élément déclencheur

Paris sous la pluie, la sonnerie retenti et annonce enfin la sortie des cours. Après avoir salué mes collègues je me précipite vers la bouche du métro. Les gouttes me fouettent le visage et je manque de me faire écraser par un chauffard au volant. A peine ai-je finis de traverser la route que mon cœur se met à battre. De plus en plus fort. La, devant moi une femme me coupe le passage. Pas n’importe laquelle, le genre de femme qui vous impressionne, belle, sauvage. La vingtaine, vêtu d’une longue veste grise, de bottines élégantes et d’un parapluie couvrant ses cheveux onduleux. Tout mon être me crie d’aller la voir. Elle était juste là, à porté de main. Mais rien n’y fait, mon corps refuse d’avancer. Des excuses commencent à m’envahir, je ne suis pas assez bien, elle doit être pressée …

Je rentre chez moi et m’enferme dans ma chambre, trempé et pleins de regrets.

Ce jour j’ai pris la ferme décision de changer : fini les journées devant la console et les soirées à boire. Je devais vaincre mes peurs et passer enfin à l’action pour réaliser mes objectifs. Je ne savais pas encore comment mais j’y parviendrai coûte que coûte.

La thérapie du rejet

J’ai commencé à faire des recherches sur le rejet et deux semaines plus tard en surfant sur Youtube je tombe sur le Tedx d’un asiatique : Jia Jang, au titre accrocheur : ”Rejet ou regret, à vous de choisir”. Ce monsieur raconte son histoire : il est arrivé aux USA avec pour ambition de devenir le prochain Bill Gates, avec le temps il choisit une vie tranquille et obtient un bon travail. Il avait une maison, une femme et une belle voiture. Le problème c’est qu’il n’était pas heureux : il ne se sentait pas accompli car il n’avait pas la sensation de réaliser ses rêves.

En discutant avec sa femme il prend donc la décision de devenir entrepreneur pendant les 6 prochains mois. Enthousiaste il se lance dans de nouveaux projets, mais rapidement il rencontre un problème : pour trouver des financements et de nouveaux clients il doit faire face aux rejets, et le fait qu’on lui réponde “NON” lui fait peur, le paralyse et l’empêche d’avancer.

Il existe deux types de personnes : celles qui se trouvent des excuses et celles qui cherchent des solutions. Jia Jang va donc faire des recherches et tenter de résoudre son problème de rejet.

C’est là qu’il découvre : “La thérapie du rejet” crée par un certain Jason Comely. En fait il s’agit d’un jeu quotidien pour bâtir une solide confiance en soi et vaincre la peur. Ce jeu a déjà conquis des milliers de joueurs aux USA. Les règles sont très simples, il n’y en a qu’une :

“VOUS DEVEZ ÊTRE REJETÉ PAR UNE AUTRE PERSONNE AU MOINS UNE FOIS, CHAQUE JOUR”

Chaque jour il faut se mettre dans une situation où le rejet sera recherché et voulu. Pour réussir ce challenge vous devez obtenir un rejet à chaque fois, si ce n’est pas le cas vous n’avez pas réussi et il faudra recommencer. Vous réussissez la thérapie du rejet si vous parvenez au bout de tous les défis. Attention le but n’est pas de se faire violence, dans certaines situations un rejet peut être trop dur à encaisser et vous faire perdre confiance en vous.

Pour atténuer cette peur votre cerveau doit s’habituer progressivement à une situation, aller juste au delà de sa zone de confort.

Il y a quelques mois je suis allé voir un ami speaker à une de ses formations. J’étais vraiment impressionné par sa façon de parler en public. Lorsqu’il eu fini je suis allé le voir et je lui ai posé une question :

  • “Dit moi Pierre est-ce que tu as toujours parlé de cette manière en public ?
  • Ahah loin de là, tu m’aurais vu il y a 5 ans j’étais ridicule sur scène, quand j’ai voulu devenir conférencier j’ai du travailler ce point. Pour commencer je m’entraînais devant la caméra tout seul, ensuite devant ma mère, puis avec un petit groupe, 5, 10, 20 personnes. Je commençais à m’améliorer et j’ai continué à pratiquer suffisamment pour que ça devienne une habitude. Aujourd’hui j’ai toujours le trac avant de monter sur scène mais je suis content de mon évolution.”

Et c’est exactement de cette façon que nous devons nous y prendre pour vaincre nos peurs.

L’ascension

Après avoir réalisé plus de 100 rejets Jia Jang nous explique ce qu’il a tiré de la thérapie du rejet :

Que ce soit pour inviter une fille ou demander une augmentation vous devrez forcement prendre le “risque” de vous faire rejeter.

Cette peur est totalement irrationnelle, car obtenir des “NON” c’est augmenter la probabilité d’avoir des “OUI”.

J’étais sous le choc : je venais enfin de trouver une solution pour vaincre mes peurs.

Dès le lendemain, tout excité je saisi ma Go pro et me dirige vers le métro pour réaliser mon premier défi : demander à monter dans la cabine du conducteur. Je descend les escaliers quatre à quatre face au vent. Les cris du métro retentissent il se met à ralentir.

Je me lance en direction du conducteur, toc à la porte vitrée et demande timidement :

  • “Bonjour monsieur … J’ai toujours rêvé de monter dans la cabine du métro voir ce que ça fait, je peux faire une station avec vous ?”
  • J’ai à peine le temps de finir ma phrase qu’il me répond : “Et bien continu de rêver !” Il referme la portière violemment et le métro s’éloigne, dans l’obscurité du tunnel. Me laissant désemparé sur le quai …

Vous pouvez lire la suite de l’aventure ici et télécharger notre plan d’action pour recevoir nos meilleurs conseils :

Rendez-vous sur lesautodidactes.fr