La fin du webmarketing

Lettre envoyée le dimanche 12 juin 2016 aux abonnés à ma liste privée.

Je t’écris depuis le siège n°13 du bus reliant Varna, en Bulgarie, à Istanbul.

C’est en flânant sur Google Maps que je me suis aperçu de la proximité géographique entre ces deux pays. Je ne suis jamais allé en Turquie, c’est donc une première pour moi.

Jeudi, je t’ai présenté le programme MAKER PRO. C’est la formation la plus complète jamais créée sur ma chaîne.

Son but est de t’aider à démarrer ton activité sur le web. Mais pas comme tout le monde. Sans passer des journées à créer ton blog WordPress. Sans devenir le relou qui grappille ses clients à coup de publicité racoleuse et de tunnel de vente interminable.

Je suis fatigué de tout ça. Après 3 ans à avoir tout essayé, j’ai un peu lâché le webmarketing et ses techniques superficielles.

Et tu n’imagines même pas le temps que j’ai gagné.


En arrêtant d’être obsédé par mon taux de conversion, j’ai découvert une chose beaucoup plus importante : le contenu.

J’ai découvert que j’avais la possibilité d’en créer tous les jours, de manière quasi illimitée.

J’ai découvert que je pouvais progresser, apprendre des choses, affiner mon process, devenir bon.

J’ai aussi découvert que les résultats étaient largement supérieurs à n’importe lequel des growth hacks que j’avais testés auparavant.

Tu veux un exemple ? La mailing-list.

Si tu reçois ce mail, c’est parce que tu t’es délibérément inscrit à La Lettre (où alors que tu faisais déjà partie de mes contacts).

Peut-être que tu l’as attendu. Peut-être même que c’est le premier mail que tu as ouvert de ta journée.

Tu n’es pas le seul. Les jours suivant l’annonce de ce format, plus de 500 personnes m’ont laissé leur adresse mail pour que je leur envoie La Lettre.

C’est un résultat qu’aucune technique marketing ne m’aurait apporté.

Pour obtenir ces résultats, je n’ai pas mis en place de stratégie marketing agressive. Je n’ai obligé personne à s’inscrire. Je n’ai pas utilisé le dernier plugin à la mode.

J’ai proposé une seule chose : du contenu.

Les abonnés ne s’inscrivent pas pour accéder à un PDF, pour recevoir des alertes, ou pour mes beaux yeux (il n’y aurait pas de quoi).

Ils s’inscrivent parce qu’ils ont envie de recevoir mes mails.

C’est évident, et pourtant, on l’aurait presque oublié.


Parfois, à force d’optimiser chaque détail, on part tellement loin qu’on en oublie les bases. On se retrouve à disserter des heures sur la couleur d’un bouton, avant même d’avoir rédigé la moindre ligne de texte, ou mis en ligne la moindre vidéo.

On fait passer la forme avant le fond.

La forme est importante. Elle permet de mettre en valeur le fond.

Mais le fond peut exister sans la forme. Alors que la forme sans le fond est une supercherie.

La supercherie, ça ne marche jamais très longtemps.

On la découvre, on se dit qu’on ne s’y reprendra plus, et c’est fini.

Un business fondé sur une supercherie peut s’écrouler à chaque instant.

Un business fondé sur une base solide dure.


C’est précisément le but de MAKER PRO. T’apprendre à créer un business en ligne, non pas fondé sur une supercherie, mais sur une base solide.

Je ne te donne pas seulement des “hacks”. Je t’explique les bases. Les leviers fondamentaux à l’origine de leur efficacité.

Mon but est que tu élabores tes propres stratégies. Mon but est de te rendre autonome.

Tu n’auras plus besoin de moi pour créer du contenu inspirant, capter et captiver ton audience, développer ton business, et vendre tes produits.

Voilà pourquoi j’ai créé MAKER PRO.

La formation complète (sur 12 jours) est disponible aujourd’hui. Tu peux télécharger tous les modules immédiatement. Et la démarrer dans l’heure.

Je te laisse regarder la vidéo de présentation :

Accès immédiat : https://bmmm.fr/1swrdNx

Quant à moi, j’ai encore 8 heures de bus devant moi. Je lance un bon podcast, incline mon siège de 45°, et tourne la tête vers la fenêtre. La journée va être longue.

À dimanche prochain,

Antoine BM

http://lalettre.co