Comment retrouver le flow grâce au plaisir

Avez-vous déjà eu ce sentiment magique que tout roule, tout s’aligne, et que tout va dans la bonne direction? Vous rencontrez les bonnes personnes, vous êtes au bon endroit au bon moment, vous avez plein d’énergie, vous souriez, etc.

Ce qui se passe c’est que vous vibrez à une haute fréquence d’énergie, vous avez un taux vibratoire élevé et par conséquent vous continuez à attirer les bonnes personnes, les bons projets et les bonnes situations.

Peut-être qu’au contraire, vous avez l’impression que rien ne va, que tout s’écroule, que les problèmes s’accumulent, et que vous êtes perdu(e). Vous êtes souvent fatigué(e), vous dormez mal, vous avez l’impression de ne pas être à votre place ; peut-être que vous vous sentez bloqué(e) ou frustré(e).

En fait, vous vibrez à une fréquence énergétique basse, votre taux vibratoire est au ras des pâquerettes et par conséquent vous continuez à attirer les problèmes, les situations et les personnes toxiques.

Nous passons tous par ces deux moments, c’est normal, c’est la vie ! Elle est faite de hauts et de bas, de moments où tout est fluide et simple, et de moments où tout semble coincé et compliqué. La question est donc comment sortir de ces situations où l’on se sent bloqué, pour se retrouver à nouveau dans la fluidité appelée aussi le flow?

Il n’y a pas de miracle mais on peut s’orienter dans la bonne direction pour parvenir à remonter notre fréquence vibratoire.

Mais c’est quoi la fréquence vibratoire ?

En tant qu’être vivant, nous sommes constitués d’énergie. La matière n’est en fait qu’une forte concentration d’énergie. Notre corps physique est donc énergie et il vibre en général assez bas. Autour nous avons différentes couches de corps énergétiques qui vibrent plus haut.
 Qu’est-ce qui fait que notre fréquence vibratoire descend ? Et bien vous le savez surement déjà :

  • une mauvaise alimentation
  • l’alcool, la cigarette
  • le manque de sommeil
  • le manque d’activité physique
  • la pollution
  • le manque de contact avec la nature
  • le stress
  • les pensées négatives
  • le manque de plaisir
  • etc.

Comment remonter votre fréquence vibratoire

Non, non, non, pas besoin de devenir végétalien ni de faire 5 heures de sports par semaine ! (sauf si vous le voulez vraiment bien sûr !)

Je suis partisane de la joie et du plaisir. Bien sûr le choix d’une vie équilibrée et de prendre bien soin de soi va aider, mais pas si vous le vivez comme une obligation ! Vous serez encore plus frustré(e) et cela ne servira à rien. Foutez-vous un peu la paix comme dirait Fabrice Midal !

Repérez vos passions! Et faites-les ! Une étude a démontré qu’en vivant ses passions 3 ou 4 heures par semaine nous changeons notre fréquence et donc notre vie ! 3–4 heures, c’est tout ! Combien d’heures passez-vous sur les réseaux sociaux ou devant la télé ?

Il y a une différence entre le plaisir immédiat et le bien-être sur la durée. C’est la prise de conscience qui va faire la différence. Ce qui est intéressant, c’est de noter quand vous mangez quelque chose de délicieux mais qui n’est pas bon pour la santé, si vous le faites par plaisir de la dégustation ou pour combler un vide (un manque d’amour par exemple).

De la même manière quand vous fumez, est-ce que c’est par plaisir ou par habitude ? Parce que vous en avez envie ou parce que ça vous déstresse et vous permet d’éviter vos émotions ? Et pour l’alcool ? J’apprécie un bon verre de vin de temps en temps, une coupe de champagne pour célébrer quelque chose. La question là encore est : est-ce que vous buvez pour vous détendre et noyer votre stress, ou est-ce que vous buvez par plaisir ?

Et c’est la même chose pour le sport. Choisissez un sport que vous aimez, qui vous amuse. Si vous faites du footing parce qu’on vous a dit que c’était bon pour la tête mais que vous n’y prenez aucun plaisir, votre fréquence vibratoire ne va pas beaucoup augmenter.

Concernant la nature, si vous avez toujours vécu en ville, peut-être que vous n’avez pas conscience à quel point l’air est pollué et le béton nous plombe, littéralement. Trouvez quelque chose qui vous rapproche de la terre et vous permet de vous oxygéner, que ce soit le jardinage, une randonnée à pied, un tour à vélo ou même juste de prendre un pique-nique dans l’herbe ou à la plage. Essayez un parc, une terrasse au soleil loin du trafic si vous n’aimez pas le lac et la montagne. Et encore une fois, faites ce qui VOUS fait du bien. Il y a tellement d’options.

Ecoutez de la musique qui vous enivre ou vous relaxe selon vos besoins. Choisissez en conscience. Si vous êtes triste et que vous écoutez de la musique triste, attendez-vous à être encore plus triste. Mais peut-être que c’est ce dont vous avez besoin à ce moment là pour accepter et digérer cette tristesse avant d’avancer. Il y a aussi des musiques spéciales à des fréquences hautes (par exemple la musique qui vibre à la fréquence de l’amour). Pourquoi la musique est-elle autant influente? Les sons sont des vibrations et donc des ondes. L’eau est le meilleur vecteur des ondes. Et nous sommes composés à 70–80% d’eau! La musique va donc directement informer vos cellules.

Comment gérer votre stress et bien vivre vos émotions

Il y a plein d’outils disponibles. Du yoga au développement personnel, l’important encore une fois est de se faire plaisir et donc de se connaître.

Qu’est-ce qui vous fait du bien? Que se passe-t-il avec vous ? Comment vous sentez-vous ? Quelle émotion provoque telle ou telle situation ? Où se trouve cette émotion dans votre corps ?

Et si vous vous sentez vraiment coincé, que vous ruminez des pensées négatives, faites-vous accompagner. Je pense qu’il est primordial de travailler à plusieurs niveaux ; les soins énergétiques sont un bon exemple de cela : conscient, inconscient, corps physique et subtils, on touche à tout l’être et la remontée de la fréquence vibratoire est garantie !

Source

Cet article a d’abord été publié sur le blog ArboLife, un site suisse dédié à faire évoluer le monde en rendant visible et facile d’accès ce qu’il y a de bon pour l’équilibre de vie et l’environnement.

A propos de l’auteur :

Formée en coaching, PNL, thérapies énergétiques et psycho-énergétiques, méditation de pleine conscience, thérapie communautaire intégrative et yoga du rire, Sylvie Meynier est formatrice d’adultes depuis 15 ans et coach depuis 6 ans. Elle se consacre à aider les gens à réaliser leurs rêves en travaillant sur tous les niveaux : physique, mental, émotionnel, énergétique et spirituel. Sylvie est persuadée que tout le monde a du talent et devrait avoir la chance de faire briller sa lumière !

Son entreprise Laughing Butterfly est une métaphore de la transformation, qui, bien que parfois difficile, peut aussi être faite dans la joie et la légèreté.