De l’intimité publique,

voilà ce que seront ces textes. Garder son identité secrète permet de parler de tout, d’exprimer son avis, ses joies et ses craintes, librement et sans la peur du jugement de ce qu’on aime.

Je parlerai ici de ma vie, de sujets qui m’intéressent, et pourquoi pas d’histoires que j’écris. Et cela, chaque soir, du moins en théorie. Un joli mélange entre journal intime et article publique.

Pour un premier texte, il me semble logique de me présenter. Je m’appelle Arthur, j’ai 17 ans, et je vis dans une ville à population moyenne. Je vais entamer dans 1 mois des études dans une école proposant différents corps, de l’art à l’informatique. Débuter par une MANAA et enchaîné sur des études en Animation 3D ou en Game Design, voilà mon objectif. Ma plus grande crainte est de ne pas réussir à maîtriser l’art du dessin. Aujourd’hui, mon niveau est assez faible. C’est pourquoi je profite de ces vacances pour m’entraîner un peu. Si mon niveau en dessin devient, durant cette année d’étude, suffisamment bon, je pense continuer sur de l’animation 3D. Cependant, s’il n’est pas satisfaisant, mon choix se portera sur du Game Design. Vous l’aurez compris, les jeux vidéos sont peut-être aujourd’hui ma seule passion. A mon grand regret.

Je vais déjà finir cet texte. La fatigue se fait ressentir. En parlant de ça, même si personne ne lira ces textes, je m’excuse à l’avance des fautes d’orthographe. Mon niveau en orthographe n’a jamais été très bon, et j’écris ces textes avant de dormir, c’est-à-dire souvent tard, ou devrais-je dire tôt. Demain, je parlerai sûrement des passions, puisque c’est un sujet important à mes yeux.

Il est 02h38, et le texte est arrivé à sa fin.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.