Avenir

Chaque individu, à un moment donné de sa vie, se pose la question suivante ; Où vais-je ?

Dimanche nuageux de mars, le parc regorge de sportifs, de familles et de couples en balade. Promenade à vélo, picnic dans l’herbe, cours de self défense ou même activités lunaires, tout le monde est là pour une bonne raison.

Entre le chant des oiseaux dans les arbres environnants, le vent frais soufflant sur mes joues et l’agitation tout autour de moi, seule, marchant le long d’un lac agité par les bourrasques, je m’interroge.

Cela passe par la rétrospective, la perspective, les questions sans réponse mais aussi l’état des lieux de mes désirs et ambitions.

Mon plus grand rêve a toujours été d’écrire. Je commence par écrire pour moi dans l’espoir de réussir à apporter aux autres ce que les livres m’apportent. Que ce soit dans le développement de soi ou dans l’évasion le temps de quelques centaines de pages, la lecture est ce qu’il y a de plus stimulant intellectuellement. Elle ouvre certaines parties de notre cerveau jusqu’alors fermées.

Elle sait nous aller droit au cœur. Provoquer un déferlement d’émotions par le biais de quelques mots soigneusement sélectionnés. L’âme s’ouvre alors. Nous en prenons conscience.

Il y a dans les livres, une infinité d’univers à découvrir. Il suffit d’être patient. Je dis «il suffit» car c’est aussi simple que cela. Prenez le livre de votre choix, accordez vous quelques heures et relevez la tête. Ne faites rien d’autre que de prendre le temps de revenir à la réalité.

Vous n’avez pas quelques heures devant vous ? Alors attendez ce soir, avant de vous endormir.

Ne passez pas votre temps à procrastiner, cela ne vous mènera jamais nulle part. Si vous avez quelque chose à faire faites le. Si vous avez envie de voir une personne voyez la. Si vous avez un projet en tête commencez à faire des plans.

La vie est courte, elle n’est pas toujours belle car nous ne voyons pas ce qu’elle pourrait être si notre esprit se laissait aller au delà de ses prétendues limites. Elles sont en réalité beaucoup plus loin.

Soyez sans peur.

Au pire vous en tirerez un enseignement. Au mieux vous allez vivre ce que nous n’auriez jamais cru réussir à entreprendre. Peu importe le domaine. Peu importe la grandeur de ce projet. Osez. Vivez.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.