Ah bon! Il y a des actifs!

Alors que l’on s’y active pour trouver une issue positive, avec semble - t - il une volonté constructive affichée des collectivités locales, petit retour sur un actif méconnu de La Borie : le sien. Le paysage livré en pâture au public est, rappelons-le : une “dette” de plus d’un million d’euros ( incluant très probablement, il n’y aurait qu’à le vérifier, les emprunts liés aux projets en cours).

Une valeur d’actifs très supérieure au “passif” supposé

En fait l’histoire de La Borie est celle d’une gestion qui a toujours veillé à financer les investissements à long terme en faisant attention aux grands équilibres bilantiels. Aujourd’hui, selon ce que nous savons, La Borie a par exemple intégralement payé le château au coeur de ce domaine qui est le sien. Cet actif représente de quoi très largement couvrir la supposée “dette” . Un exemple auquel pourrait s’ajouter, pour apprécier la qualité de la gestion passée, ce fait que les comptes ont toujours été votés par tous les administrateurs, dont les collectivités et l’Etat, et par les experts comptables et commissaires aux comptes.

Alors, pourquoi un retournement aussi brutal, de la part, notamment, de l’Etat, qui fut pendant toutes ces années un partenaire inconditionnel et solide de La Borie ?

Dans cette phase de redressement La Borie a besoin de toutes les énergies, a besoin d’un appui imaginatif, exigeant sans doute, mais à la hauteur de ce que cet actif matériel et immatériel de notre territoire représente à lui tout seul pour l’image et le développement de Limoges et de sa région.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Avec La Borie’s story.