La Borie : où est le problème ?

La Fondation La Borie, centre culturel européen de rencontres, est un lieu d’innovation par la culture et de développement local. Comme tous les lieux d’innovation y compris dans les domaines scientifiques ou de transfert technologique sa gestion repose sur des principes particuliers à ces secteurs et sur des exigences qui leurs sont spécifiques . Par exemple les apporteurs financiers souhaitent voir des choses concrètes avant d’apporter leur aide et cela impose donc souvent d’engager matériellement les projets avant même de disposer de leurs financements. Il faut investir avant d’engranger les moyens ad hoc. Cette gestion nécessairement anticipatrice est un mode de fonctionnement général et bien connu dans de telles structures, partout en France et dans le monde, et en Limousin comme ailleurs. Pour les projets de La Borie comme d’autres. Alors où est le problème pour La Borie ? Comme pour un particulier qui s’endetterait sur 20 ans pour acheter sa maison et qui aurait un budget sain, le problème serait qu’on lui coupe les ressources du jour au lendemain au bout de 2 ou 3 ans. Pour La Borie c’est le fait d’être arrêté et non sa gestion passée qui créerait l’impasse. C’est la suppression brutale de la ressource, comme l’Etat en manifeste pour l’instant l’intention -à la différence des collectivités locales-, qui mettrait en péril le projet! D’une manière générale une telle attitude mettrait en cause tout ce que l’on appelle aujourd’hui l’économie créative, pourvoyeuse de développement et d’emploi comme le montre La Borie, une économie qui doit être accompagnée avec attention et raison.

A single golf clap? Or a long standing ovation?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.