Une sorte de tristesse physique m’a envahi. J’ai sombré dans cette tristesse de mon corps. Ce désarroi charnel, qui me rendait inhabitable à moi même.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Ton Petit Canard’s story.