L’économie collaborative,
le ré-enchantement du monde?

L’économie collaborative est en passe de se démocratiser. On peut aujourd’hui consommer mieux et autrement grâce aux nouvelles plateformes de partage. Nous avons retracé le quotidien d’un français 2.0

Dans ma jeunesse, on parlait beaucoup d’une société où l’individualisme primait. J’entendais ici et là, que plus rien ne serait comme avant, que l’on ne verrait plus personne prendre le temps de se rencontrer, échanger ou s’entraider.

En cours, nos profs nous parlaient du temps où c’était mieux avant et les Trente Glorieuses en toile de fond.

Pourtant, je vois des signes d’amélioration, partout et tout le temps.

Le Français du XXIème siècle est investi dans son économie, celle du partage. Là où les modes de consommation permettent de recréer du lien social. Si bien qu’aujourd’hui on ne pourrait vivre que de cela.

De nature optimiste, je me dis que c’est peut-être ça le « ré-enchantement du monde ».

Voici quelle pourrait être la journée type de Clément, personnage fictif, dans un environnement bien réel.

6h30

Depuis deux semaines, après être sorti de la douche, Clément entame le rituel qui consiste à utiliser une pince pour fermé la vanne d’eau chaude. Clément est jeune Lillois actif de 36 ans, marié avec un enfant. Il s’apprête à sortir et rencontrer son covoitureur, trouvé sur BlaBlaCar avec qui il se rendra à Paris pour la journée.

9h

Marie, sa femme, a finalement décidé de faire appel à mesdepanneurs pour réparer la douche, « après tout, si personne ne le fait, ça va rester comme ça encore longtemps! ».
Par ce temps radieux, Clément arrive à la Porte Maillot.
Il regrette d’ailleurs à présent, d’avoir pris la décision de porter un gros manteau par dessus son costume. Alors pour s’éviter le métro et les embouteillages, il a opté pour le deux roues et c’est Mapool qu’il choisira pour se co-déplacer en ville.

9h15

Alors que Marie, commence la journée par consulter ses mails. Elle qui travaille dans l’organisation d’évènements pour les PME depuis son domicile, Clément arrive dans l’espace de co-working, pour son rendez-vous avec un de ses prestataires. Les bureaux partagés permettent l’effervescence, l’agitation d’idées et la rencontre de nouvelles entreprises faisant face à des problématiques parfois complémentaires. D’ailleurs c’est au cours de la réunion, qu’un des membres de l’équipe travaillant sur le bureau voisin, s’est vu demandé son avis concernant l’offre de référencement traitée.

11h30

« Quel plaisir d’assister à une réunion qui se termine en temps et en heure ! », se murmure Clément, lui qui doit en effet aujourd’hui, se battre contre le temps. Avant de partir déjeuner, il n’a pas oublié de rejoindre sa petite sœur au vide-dressing se trouvant à deux rues plus loin.

Il a en effet la lourde tâche de lui donner son avis concernant l’ensemble qu’elle souhaite acheter, en vue des fiançailles de sa meilleure amie.

12h00

Sa sœur n’a malheureusement pu décaler son déjeuner prévu à l’autre bout de Paris. Ce n’est pas grave, car Clément adore rencontrer de nouvelles personnes, sûrement de par le caractère commercial de son métier. Il a donc choisi de déjeuner avec d’autres personnes désireuses de partager un agréable repas en co-lunching. Il avait d’ailleurs tenté pour la première fois l’expérience, lors d’un voyage avec sa femme en Italie. Les spécialités culinaires faites par les locaux sur Vizeat lui avaient donné le goût de réessayer.

14h00

Le téléphone se met à vibrer. L’occasion pour Clément de donner l’heure de son retour à sa femme. Seulement, elle doit également se rendre à Paris demain, pour y déposer de nombreuses affaires dans un des espaces de co-stockage de la Capitale. Elle lui propose donc d’emprunter une voiture, de manière à ce qu’il puisse rentrer avec, et demain y retourner ensemble.

16h00

Heureusement, Clément vient de recharger la batterie de son Smartphone, et peut donc réserver sa voiture à nouveau depuis son téléphone. Par chance, son rendez-vous de l’après-midi a été décalé. Clément doit en effet se rendre à l’endroit même où il a appris il y’a deux ans, à coder en HTML5. Dans un Fab Lab, espace de savoir-faire collaboratif, où il doit échanger sur son domaine de prédilection, le marketing.

18h00

Bientôt installé au volant de sa voiture de prêt, Clément, en profite pour rechercher son baby-sitter pour ce soir. Il a en effet reçu l’invitation de leurs amis pour venir diner. Manon, la jobber lui a fait bonne impression avec sa candidature vidéo.

Enfin, tout est réglé !

21h

A table, Clément tente de comprendre comment Xavier, leur a déniché cette excellente bouteille de vin, lui qui d’habitude a le chic de ne choisir que des piquettes. Il lui explique alors que c’est grâce à l’avis d’autres utilisateurs sur Vivino qu’il l’a choisi. C’est d’ailleurs cela qui a lancé la conversation concernant leurs prochaines vacances. Ils songeraient à louer une maison sur Airbnb, et peut-être même de l’échanger pendant cette durée.

23h00

Clément est parti ramener le baby-sitter, tandis que sa femme, elle termine rapidement l’organisation de son événement de la semaine. Il ne lui manquait que le photographe et c’est chose faite, grâce à MyPhotoAgency.
Elle rencontrera d’ailleurs demain, un autre prestataire, loueur cette fois, auquel elle a fait appel sur e-loue, pour le matériel audio de son événement.

Plus de la moitié des français ont eu recours aux différentes plateformes liées à l’économie collaborative.
Ce nouveau mode de consommation est motivé par l’aspect économique d’une part, mais surtout par une quête de sens.

Clément et sa femme ont aujourd’hui rencontré et fait confiance à 10 nouvelles personnes et pour rappel, nous ne sommes que Lundi…