Marie-José Quentin-Millet, Delegate Director-General, Sanofi Pasteur SA

What makes Big Booster original or different from other acceleration programs?

Big Booster is an exciting initiative with two key advantages:

  • first of all, it specifically targets three fields (health, digital, environment) with a focus on early-stage start-ups. In this way, we promote excellence and avoid a dilution of resources.
  • secondly, it is a cross-Atlantic incubator involving Boston and Lyon, giving these start-ups international exposure from the very beginning.

I am sure that even the candidates who don’t make the final cut will find the experience very enriching for their entrepreneurial project.

What kind of connections will be made between the selected start-ups and the partner corporations?

The great thing about this program is that a whole new type of relationship will be created between the start-ups and the participating companies.

Big Booster is a truly innovative program, mobilizing this community in the broadest sense. I have great hopes that Big Booster — and its most promising projects — will result in closer connections between start-ups and big players in an innovative way that goes beyond a mere contractual collaboration.

There are many different ways to collaborate: it can involve sharing resources, offering training, helping develop and manage talent, and so on. I would like to see Big Booster contribute to expanding these potential areas for collaboration, foster innovation and create value for all.


En quoi Big Booster est différent des autres accélérateurs ?

Big Booster est une belle aventure qui possède deux atouts essentiels :

  • d’une part, il s’agit d’un accélérateur ciblé sur trois thématiques (santé, numérique et environnement) et ciblé sur les start-ups “early stage”, c’est-à-dire des projets en amont. Ce ciblage évite la dilution des compétences et est un élément favorisant l’excellence,
  • d’autre part, c’est un incubateur “transatlantique” entre Boston et Lyon, ouvrant -dès le départ- des opportunités internationales à ces start-ups.

Même sans être finaliste, je suis convaincue que l’expérience sera extrêmement bénéfique pour ces entreprises et entrepreneurs.

Quelle relation va s’installer entre les start-ups sélectionnées et les grands groupes partenaires ?

La beauté de ce programme, c’est que les relations qui vont se nouer entre les start-ups sélectionnées et les grands groupes sont à inventer.

Big Booster est un programme innovant, avec une forte mobilisation de la communauté au sens large, ainsi j’espère que -à l’inster de ce qui est attendu des projets- les retombées, et en particulier les relations entre grands groupes et start-ups, exploreront de nouveaux horizons, seront innovantes et dépasseront le cadre de la simple collaboration encadré par un contrat.

Il existe de très nombreuses façons de collaborer ; cela peut être en partageant des moyens, en offrant des programmes de formation, en aidant à développer la gestion des talents et bien d’autres encore. Mon souhait est que Big Booster contribue à élargir le champs des possibles axes de collaboration, favorisant l’innovation et générateur de valeur pour tous.