Franchement… Le monde change à la vitesse V, et nous derrière notre ligne Maginot.. on blablatte peinardement que l’on soit de droite ou de gauche ou sur les côtés .. Comme si ces changements ne nous atteigneront pas..

De Gaulle, après la 1ère guerre mondiale a prophétisé : “les guerres à venir seront mécanisées”. Terminés les charges sur bidet sabre au clair et les Uhlans à cheval avec leurs lances ! (mon arrière grand mère maternelle a failli se faire trucider en défendant sans armes, son champ, qu’une escouade d’Uhlans piétinait — on est comme cela dans la famille : faut pas nous marcher sur les pieds)..

Vers l’armée de métier (De Gaule 1934)
“ Après la Première Guerre mondiale, le pacifisme gagne la société française, et l’idée de la supériorité de l’armée française se répand dans le peuple comme dans les élites de l’armée. Mais cette supériorité est illusoire, et la victoire de 1918 cache un réel retard de l’armée française par rapport à l’allemande, retard qui s’aggrave d’année en année. L’infanterie est toujours au cœur de l’outil militaire français, alors que les chars ne sont pas vus comme une arme autonome.”

Le problème, c’est que les élites de l’époque ne l’ont pas crû. Et ont construit la célèbre ligne Maginot pour arrêter les charges à cheval.. Ils auraient même dû avoir la puce à l’oreille avec les premières autoroutes que les allemands ont commencé à tracer sur leur territoire à partir de 1932. Pourquoi ? 
Simple. Notamment permettre aux panzers de Guderian d’aller vite, de contourner la ligne Maginot par le Nord, et nous mettre à genoux en quelques heures.. Paf !
Belles élites françaises… !

C’est encore le cas aujourd’hui.. On a des prophètes, mais les élites d’aujourd’hui n’en ont que faire.. et veulent pérenniser leur monde derrière leur ligne Maginot.. Certaines élites d’ailleurs voulaient interdire l’Internet à ses débuts, le Minitel devenant notre nouvelle ligne Maginot. Et de penser que notre organisation traditionnelle 1.0 avec ses silos, restera inébranlable face aux coups de boutoir du numérique.

Mais, les Français de base ont désavoués leurs élites, en préférant l’Internet au Minitel, que nous avons mis à la poubelle en 2011.

Du coup les e-panzers numériques ont envahis la France. Les startups françaises ont essayés de relever le gant avec plus ou moins de succès.. Mais de nouveau e-panzers arrivent : robots, intelligence artificielle, chat bots, génétique et e-santé, etc.. etc..

Et là…

Il y a 2 France.. D’un côté les élites 1.0.. et de l’autre nos startups, et des Français de base qui utilisent de plus en plus, les services online.. et qui aimeraient accéder à TOUS les services publics on line..

Ils vérolent ainsi de l’intérieur notre ligne e-Maginot. D’un côté les Gafa américains et les Batx chinois. De l’autre la e-résistance interne.