Le monde de la Blockchain plébiscite la startup française monart

Débuts en fanfare pour monart, la nouvelle pépite du monde de l’Art et de la Blockchain, qui vient de :

● recevoir le ICO Awards 2018 lors du 1 er Blockchain Day, qui s’est tenu le 10 octobre au Palais Brongniart à Paris, en présence de 600 participants et de 40 experts internationaux de la Blockchain,

● et d’être sélectionnée pour participer au Sommet Mondial de la Blockchain qui se déroulera à Malte, dénommée la « Blockchain Island », du 1 er au 2 novembre, dans le Start­up Village. Cet événement réunira à l’Intercontinental 4 000 experts, 1 000 investisseurs, 100 conférenciers et 300 sponsors et exposants.

« C’est un encouragement extraordinaire pour monart qui va lancer une ICO au début de l’année 2019 » se réjouit Malo Girod de l’Ain, son président.

Monart, qui est à la fois une communauté autour de l’art contemporain et une place de marché, veut révolutionner le marché de l’art contemporain, et devenir le “Christie’s du 21e siècle”.

Concrètement, dans un marché de l’art estimé à 63 milliards de dollars par an (sans compter les transactions privées), et en forte croissance depuis 2000, monart va :

● mettre chaque œuvre d’art sur la Blockchain, pour la certifier et la valider, et pour rendre les copies impossibles, et les transactions plus ouvertes et traçables,

● créer la première cryptomonnaie du marché de l’art, “ le monart ” basée sur les revenus d’une collection et de transactions, pour ouvrir un nouveau marché, convertir cette cryptomonnaie en monnaies classiques, et amener une sécurité sur le marché de l’art,

● lancer une ICO avec un milliard de tokens, ou plus concrètement une STO (Security Token Offering). La moitié des fonds levés sera consacrée à l’acquisition d’une grande collection artistique. Les revenus de cette collection ainsi qu’une partie des transactions menées sur la plateforme, reviendront aux propriétaires de tokens.

● permettre d’investir sur plusieurs œuvres à la fois au travers de collections thématiques, internationales, ou ciblées (par exemples sur des artistes émergents européens, des artistes confirmés asiatiques,…)…

● vendre des parts de ces collections grâce à des smart contracts (des contrats sécurisés sur la Blockchain)

● ouvrir un éco­système complet qui inclut les amateurs d’art, les artistes et leurs œuvres, les galeries, les professionnels, les institutions, les services autour de l’art (assurance, transport,…), voire des domaines connexes (design, photographie, mode…), les lieux d’art…

● soutenir et aider les artistes dans leur développement avec le « Monart Art Accelerator Intitiative’s mission ».

« Comme la majorité des artistes ont de réelles difficultés à se faire connaître dans leur pays et encore plus à l’international, monart veut les mettre en avant, organiser des événements pour les faire connaître comme leurs œuvres dans le monde entier, les aider dans le suivi de leurs ventes et le respect de leurs droits de suite sur les reventes de leurs œuvres, et dans leurs contacts avec les collectionneurs… » conclut Pauline Houl, CEO de monart basée à Pékin.

Dates des prochains road­shows de monart en Europe et en Asie :

­

Pékin, le 1 er novembre

Malte, le 1 er et 2 novembre

­Paris, les 27 et 28 novembre.

En savoir plus :

● le projet d’ICO et le token Monart : https://www.monart.art/

● monart sur Medium : https://medium.com/monart

● monart roadshow events : https://medium.com/monart/monart-roadshow-events-59c91f6eb59

● le billautshow de monart : https://vimeo.com/293090112

Relations Presse monart :

Pascal Leclerc, Paris : 06 09 58 29 00 — presse@monart.art

Karen Laing, NYC : 19179637669 — press@monart.art

PS Si vous aussi vous ouvrez une plateforme disrutptive comme monart.. passez donc au billautshow. C’est simple : il suffit de me contacter… On va s’occuper de vous..

Pascal Leclerc Malo Girod De L’Ain

61

61 claps
Jean Michel Billaut

Written by

http://billaut.typepad.com/about.html