Un artiste, c’est toujours seul
Guillaume Duhan
172

À mon avis, non, un artiste n’est pas seul. Lorsqu’on étudie le théâtre, la peinture, le cinéma et la littérature, on s’aperçoit que les meilleurs s’inspirent des critiques, des avis des autres, de l’influences de mentors etc. L’art est profondément social, il s’agit d’ailleurs d’un mode de communication.

Là où je te donne raison, l’art est une recherche intérieure. La critique doit servir à chercher en soi, la communication va de l’intérieur jusqu’à l’univers extérieur. Un ouvrage que je te conseil, “l’acteur invisible” de Yoshi Oida, dans son chapitre sur l’observation de soi, il explique qu’il cherche la critique du public afin d’avoir un effet miroir. S’enregistrer en vidéo, avec un magnétophone ou jouer devant un miroir donne une première impression mais nous sommes vite limiter par nos propres limites. Le rapport à l’autre est un excellent moyen de les dépasser d’un point de vu artistique.

Quant au combat, il ne faut pas oublier que c’est contre-soi même que l’on combat. Il vaut mieux chercher l’acceptation, on va plus vite et plus loin. Par exemple, il ne faut pas chercher à lutter contre la colère, mais l’accepter pour la transmettre avec plus d’aisance dans une œuvre artistique.