S’ils s’approprient l’infrastructure, quel sera l’avenir des entreprises de télécommunications telles qu’Orange ou AT&T ?
1 100 000 kilomètres sous les mers
Hugo Marcq
3031

Sans parler de la neutralité du net, si les infrastructures favorisent des acteurs du web sur d’autres ! De plus grosses barrières à l’entrée encore…