Faire ses études dans l’hôtellerie/restauration : quelle formation choisir ?

Le secteur de l’hôtellerie/restauration a une place très importante dans l’économie française. Même si de nombreux jeunes sont attirés très tôt par ses métiers, les employeurs peinent à recruter. Les formations et les opportunités de carrière y sont très variées. Du BTS aux grandes écoles privées, on vous détaille tout !

Bac professionnel : se spécialiser dès le lycée

C’est le premier diplôme spécialisé dans le secteur. Les lycées hôteliers permettent aux jeunes d’obtenir un niveau bac (série STHR). La formation est très professionnalisante et permet aux jeunes lycéens d’apprendre les métiers d’accueil, de salle et de cuisine en 3 ans. Certains lycées ont leur propre restaurant pour former au mieux les jeunes lycéens. Après l’obtention du bac STHR, il est possible de continuer ses études dans le même établissement, pour obtenir un CAP. Sinon, d’autres formations sont possibles : BTS, DUT, license, master ou diplôme en école privée chacun y trouve son compte !

BTS : formation très appréciée par les recruteurs

Après une sélection sur dossier et entretien, trois BTS sont particulièrement adaptés au secteur : responsable d’hébergement, tourisme et hôtellerie-restauration. Le dernier propose 2 options : une option spécialisé dans la gestion financière de l’établissement et une deuxième option pour se former aux métiers de service et de cuisine. Il permet aux jeunes diplômés de commencer leur vie professionnelle par des métiers de chef de partie, réceptionniste, hôtesse d’accueil et les perspectives d’évolution sont nombreuses (gérant, chef de cuisine, responsable du personnel…). Cette formation relativement courte (niveau bac+2) est très appréciée par les entreprises du secteur ! Les DUT sont des diplômes universitaires courts (2 ans) qui proposent à peu près les mêmes débouchés qu’un BTS mais le programme y est beaucoup plus polyvalent.

L’université pour devenir manager

Les étudiants ont également la possibilité de s’inscrire à l’université pour effectuer une licence en 3 ans ou un master en 5 ans. Il existe une quinzaine de masters spécialisés dans le secteur de l’hôtellerie-restauration. Les débouchés professionnels sont, encore une fois, très variés en fonction de la spécialité choisie. Les postes envisageables à la sortie sont des postes d’encadrement d’équipe, de management hôtelier, de gestion des activités touristiques… avec donc plus de responsabilités !

Écoles privées : bien faire son choix !

Deux types de formation sont possibles en école privée : la première débouche sur des métiers pratiques et opérationnels et le second sur des postes de management dans l’hôtellerie-restauration (certaines écoles font les deux). Il faut donc être au point sur son projet professionnel et se renseigner sur l’école avant de faire son choix. En voici quelques unes. L’école Ferrandi propose deux formations en alternance : un bachelor Manager de restaurant et un bachelor Restaurateur. L’École hôtelière de Provence propose un BTS et plusieurs Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) pour des métiers opérationnels. L’école Alain Ducasse est spécialisée dans la gastronomie et plus précisément dans la pâtisserie française. L’institut Paul Bocuse est spécialisé dans l’hôtellerie et propose, entre autres, des masters qui forment les étudiants à travailler à l’international.

Les possibilités de formations dans l’hôtellerie-restauration sont nombreuses et très variées, encore faut il choisir la bonne. Se former à ces métiers, c’est s’engager dans une voie difficile et exigeante mais passionnante !

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.