Restaurant : 5 astuces de chef pour réussir à se démarquer de la concurrence !

Le marché de la restauration en France compte chaque année de nouvelles enseignes toutes plus appétissantes les unes que les autres. Certaines allant même jusqu’à provoquer un véritable engouement auprès des consommateurs, capables d’attendre plusieurs heures pour prendre place dans l’établissement.

Dans ce contexte, faire la différence devient l’objectif numéro 1.
Pourtant tout ne se joue pas uniquement dans l’assiette !

  1. Travailler le positionnement de son restaurant

Généralement pensé avant l’ouverture, le positionnement d’un restaurant désigne les attentes du gérant pour sa clientèle. C’est aussi les premiers mots employés par les clients, pour décrire le concept du restaurant.
Les meilleures gaufres à la patate douce de Paris, un espace détente pour étudier et déguster un bon café ou encore une escapade en Italie, le temps d’un repas.

Le positionnement est déterminant pour la réussite et le succès futur de l’établissement !
Véritable ligne directrice, il va ensuite faciliter la prise de nombreuses décisions : le storytelling, la cuisine, les produits travaillés ou encore l’ambiance souhaitée.
C’est pourquoi, accorder une attention particulière au positionnement de votre restaurant est indispensable pour affirmer votre présence auprès des consommateurs.

2. Faire de son lieu un atout

L’agencement de la salle et ses aménagements, le mobilier et la décoration utilisée, sans oublier le jeu de lumière et l’ambiance sonore sont autant de détails à ne pas négliger pour se démarquer de vos concurrents.
En effet, ils reflètent l’image de votre restaurant et donne un aperçu de l’expérience que l’on peut y retrouver.
Un espace insonorisé est par ailleurs idéal pour créer une ambiance agréable, qui incitera les clients à revenir.

Le palmarès Califrais !

Imago, pour son mobilier chiné qui reflète ses valeurs éco-responsables.
Serpent à plumes, pour l’ambiance speakeasy et l’atmosphère intimiste.
Nomads Paris, pour son ambiance studieuse dans un espace ultra lumineux.

3. Surprendre sa clientèle

Il existe mille façons de surprendre vos convives. De petites attentions qui misent bout à bout construisent la réputation de votre restaurant.

  • Changer régulièrement le menu : en fonction des saisons bien sûr, mais aussi en fonction des recommandations produits de votre fournisseur. Amusez-vous à jouer avec les textures, les saveurs et les couleurs ! C’est aussi un excellent moyen de casser la routine en cuisine en travaillant des produits différents pour surprendre les papilles des clients.
  • Soigner la présentation de l’assiette : une fois cuisinés, sublimez vos produits avec une belle présentation pour étonner les clients et les inciter à partager leur expérience, autour d’eux et sur les réseaux. Jongler entre les formes et les volumes d’une assiette, peut rendre plus originale une recette traditionnelle.
  • Proposer une expérience client : essentielle pour donner envie aux clients de revenir, l’expérience au restaurant repose avant tout sur un service de qualité. Une équipe en salle chaleureuse et à l’écoute ou encore l’accès à des services associés (une connexion internet, par exemple) pour un service plus personnalisé.

4. Ne pas négliger sa communication

Ateliers, concerts, expositions tous les moyens sont bons pour faire parler de votre restaurant ! Pour diffuser votre programmation instantanément et auprès d’un public large il vous suffira de publier l’événement sur votre page Facebook.
Ainsi, les réseaux sociaux sont un excellent moyen d’augmenter la notoriété de votre restaurant.

Les réseaux participent également à construire la e-réputation du restaurant. Le contenu que vous partagez vous permettra d’attirer rapidement une nouvelle clientèle mais également de fidéliser vos clients avec une communication régulière et recherchée.

Le palmarès Califrais !
Le Pop-up du label pour sa programmation variée de concerts proposés au sous sol du bar.
Le Floréal Belleville pour ses expositions de créations artistiques émergentes.
L’Atelier Geneviève pour ses événements autour de l’initiation à la peinture sur céramique.

5. Adopter des engagements éco-responsables en cuisine

Ce n’est pas une mince affaire et pourtant devenir un restaurant éco-responsable c’est s’engager à réaliser des plats bons pour vos clients mais également bons pour la planète !
En France, 78% des consommateurs* voudraient plus de produits bio et locaux au restaurant. Pour répondre à ces attentes, vous pouvez vous tourner vers les produits labellisés ou issus de circuits-court, proposés par votre fournisseur de produits frais.

Être éco-responsable c’est également changer vos habitudes pour des gestes du quotidien plus responsables. Par exemple, en adoptant la livraison écologique de marchandises, pour réduire son empreinte carbone ou encore en utilisant un outil digitalisé pour vos approvisionnements pour réduire au maximum le papier.

Source : *https://www.agencebio.org/

L’opérateur digital et logistique officiel du Marché International de Rungis

L’opérateur digital et logistique officiel du Marché International de Rungis