Dix comptes FoodTech à suivre !

Crédit Pixabay

Zoom sur des acteurs incontournables de la foodtech française ! Présentation.

La Ferme Digitale

La Ferme Digitale regroupe aujourd’hui quarante-cinq start-up — et pas des moindre : La Ruche Qui Dit Oui !, Airinov, Ynsect… Cette association est persuadée que la compétitivité passera par le digital ! Et ça tombe bien, nous aussi !

Twitter : @FermeDigitale
Facebook : @lafermedigitale

AgroAlia

AgroAlia est une initiative de la CCI du Val de Marne qui est appuyée dans son développement par un fond européen.
Il s’agit d’un club de quinze start-up réservé aux entreprises innovantes de moins de cinquante salariés de la foodtech. Le club existe depuis fin avril 2017 et compte parmi sa dizaine de partenaires le Cervia, l’ANIA, le DigitalFoodLab ou encore l’Essec.
Des ateliers mensuels sont organisés à l’ANIA et permettent aux start-up d’échanger entre elles sur des outils, leurs réussites et leurs échecs mais également de rencontrer des experts sur des questions juridiques ou de communication… pour apprendre à réaliser un bon pitch par exemple !
Le club a vocation à grandir en douceur. L’échange y est au cœur !

Twitter : @_Agroalia
Facebook : @ClubAgroAlia

Rungis&Co

Rungis&Co est né suite à un appel d’offre de la Semmaris. Ce sont vingt entreprises hébergées qui proposent des produits et services innovants plutôt en BtoB. La mission de cette structure réside dans l’hébergement et l’accompagnement individuel de location de locaux et également d’espaces de co-working. Les entreprises hébergées ont un lien avec les activités du MIN de Rungis.

Twitter : @RungisandCo

Vitagora

Réseau des innovateurs de l’agro-alimentaire, Vitagora est basé en région Bourgogne Franche-Comté et à Rungis. Les missions de ce pôle de compétitivité est de favoriser la croissance de ses adhérents pour attaquer des marchés à forte valeur ajoutée.
Il intervient sur la veille et l’innovation, la création d’opportunités business, les compétences, l’accompagnement à l’entreprenariat et le développement à l’étranger. Vitagora est un acteur qui s’internationalise grâce à des partenariats et des missions à travers le monde. Aujourd’hui, ce sont 57 missions qui sont déployées à travers 25 pays, 120 projets financés dont 93 produits et services développés.
Il se tourne également vers de nouveaux sujets comme la « SilverFood » pour les personnes âgées, les solutions alimentaires durables (insectes, légumineuses, algues).
Vitagora porte un programme d’accélération renommé récemment « ToasterLAB » (précédemment Accelerise).

Twitter : @VitagoraGNS
Facebook : @vitagora2

Smart Food Paris

Smart Food Paris a été créé par Paris&Co. Avec ses partenaires la structure a comme objectif de rassembler les différents acteurs de la chaîne de l’agro-alimentaire afin de leur permettre de faire face aux grands enjeux à venir par l’innovation. L’objectif de Smart Food Paris est de proposer une dynamique autour de l’innovation pour partager, expérimenter et accélérer ses partenaires.

Quelques alumnis et incubées représentatifs : Too Good to Go, Prêt à Pousser, Aéromate, Agripolis, Smeal, Bloomizon, FoodMeUp, Gula ou encore Nos Grands-Mères ont du Talent, etc…

Twitter : @SmartFoodParis

Euralimentaire

Euralimentaire est un site d’excellence dédié aux produits frais, locaux et à leur logistique. Son objectif est de développer la filière des produits frais en France métropolitaine.
Situé sur le MIN de Lomme en métropole lilloise, l’incubateur rassemble aujourd’hui douze start-up et prévoit d’en accueillir vingt en 2018. Il accompagne les entreprises dans leur développement, dispense des formations et anime des réseaux. Ce pôle intègre également de équipes de Recherche et de Développement.
2018 devrait voir l’ouverture d’un atelier de fabrication, de transformation de produits frais, de locaux et d’une logistique optimisée. 400 emplois devraient être créés grâce au développement de cette filière.
Facebook : @Euralimentaire

Foodentropie

Le château de Nanterre est un laboratoire dédié à l’alimentation positive et à la transition alimentaire. Un restaurant, un café et des événements rythme ce lieu qui est aussi un accélérateur pour les start-up.

Facebook : @foodentropie

Au sein du château, United Kitchens propose également un accès à des cuisines partagées ! United Kitchens est un incubateur culinaire qui vient également d’installer un corner au Liberte living Lab distribuant les produits de ses 30 starts up incubées.

Facebook : @UnitedKitchensFr

Twitter: @United_Kitchens

Shake Up Factory

ShakeUpFactory est une structure accélérateur de la FoodTech qui accompagne les start-up, les grands groupes et les organisations. Elle accompagne également les investisseurs pour les aider à détecter les start-up à fort potentiel. Elle a également une activité de Capital Risque.

Twitter / Facebook : @ShakeUpFactory

Digital Food Lab

Le Digital Food Lab a été créé il y a trois ans par Matthieu Vincent, Jérémie Prouteau et Alexandre Grimault parallèlement à la création de leur start-up WeCook et aux vues des nombreuses demandes de conseils qui leur étaient faites. En 2016, ils organisent ce qui sera le premier événement de la foodtech avec le Digital Food Club. Depuis, tous les trimestres, deux cents acteurs de l’écosystème se retrouvent pour des présentations de projets et des moments de networking. Leur objectif est de réunir les acteurs de l’écosystème — dont les grand groupes -, de les conseiller et de leur apporter de la veille, des données et des insights de qualité. Ils sont partenaires de la plateforme de crowdfunding Ulule.

Twitter / Facebook : @digitalfoodlab

Elles sont food

Cette association a été créée en avril 2017 et elle rassemble des femmes professionnelles de l’univers de l’alimentation, de la fourche à la fourchette. L’objectif de cette structure est de générer des réflexions sur la place des femmes dans ce secteur, de se mobiliser pour faire évoluer les lignes. Il s’agit également de révéler et de faire rayonner les talents… tout en se nourrissant de la communauté.

Twitter / Facebook : @ellessontfood

Extrait de la thèse professionnelle “Comment et pourquoi le digital développe les circuits courts alimentaires ?” Camille FENAYROU

Disponible sur demande via https://www.linkedin.com/in/cam-fenayrou/