Sur Maïdan, un réfugié tatar se meurt
Camille Krafft
11

Au moment de publier ce billet, j’apprends que Server Abibulaev est à l’hôpital, et qu’il s’efforce de stopper sa grève de la faim. J’espère de tout mon coeur qu’il trouvera l’énergie pour recommencer à manger, et que l’envie de vivre lui reviendra.

Like what you read? Give Camille Krafft a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.