Pour moi, mettre des étiquettes sur la jeunesse est un exercice vain,
T’es Adolescent, Mais Pourquoi T’as Pas Fait Ta Crise!?
Laila Ducher
873

Tenter de mettre une étiquette sur un jeune comme sur n’importe qui est un exercice vain. Il en va des ados comme de n’importe quelle personne.

Donc bien d’accord pour dire que l’adolescent est une personne comme une autre, qu’il convient d’accompagner avec attention, bienveillance et surtout en prenant bien garde de ne pas transférer sur elle toutes nos angoisses et questionnements propres.

Je crois que le problème de la crise d’adolescence, quand il y a problème, est surtout liée à l’incapacité des parents, et plus généralement des adultes de l’environnement de l’ado, à faire la part des choses entre ce que vit leur enfant et ce qu’ils vivent eux à travers lui. L’individuation, le processus de séparation, est rarement difficile du fait de l’enfant mais plutôt du fait de l’adulte qui ne parvient pas à faire sa part du chemin: laisser cet enfant, ce soi-même, devenir un autre.

Ma conclusion serait, pour poursuivre la réflexion très intéressante de cet article, de souhaiter voir advenir une sorte d’éducation à la parentalité qui ne soit pas faite de clichés ni d’injonctions ni de culpabilisation.

En tout, merci d’avoir proposé ce sujet de l’adolescence et j’espère qu’il y aura un petit débat.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.