Une PM au WebSummit : The New York Times & Google Part 2/4

Day 1 : « If content is king Design will be the castle » Deux talks ont retenu mon attention pour cette première journée.

Talk 1 : Persuasive design: Capturing our attention since 38,000 B.C. par Graham McDonnell International Creative Director, The New York Times

« If content is king Design will be the castle »

Ce talk commence par une phrase forte, que tout Product manager sait mais qu’il est toujours bon de rappeler « Avoir l’attention d’un utilisateur est facile mais la garder est plus dur ». C’est d’autant plus vrai quand on sait que seulement 5% des contenus publiés obtiennent 90% de l’attention.

Graham McDonnell nous donne quelques conseils de persuasive design que l’on peut appliquer à nos produits digitaux.

1- Make it visual : le pouvoir de l’image n’est plus à démontrer. Beaucoup d’idées peuvent être résumées par une image
2- Make it move : le mouvement attire l’attention ( Exemple des pages de chargement sur les sites )
3- Encourage interaction : l’interaction ( via de la gamification par exemple ) permettrait au user de rester focus
4- Make it obvious

Graham McDonnell nous encourage, dans nos contenus, à être clair, utiliser des chiffres et promettre une explication. Conseils que l’on peut appliquer au objet de newsletter, ou encore aux phrases d’accroche de nos landing page.

Ces best practices auraient permis, pour le New York Times, d’améliorer le temps passé sur le site, les interactions mais avant tout, et plus généralement de créer une expérience unique, et d’apporter de la valeur pour l’utilisateur et pour la boite.


Talk 2 : People, products, and jetlag: Creativity through empathy — Jens Riegelsberger — UX Director, Google

Jens Riegelsberger remet en exergue l’un des fondamentaux du Product management : Etre user centric, mettre l’utilisateur au coeur de son produit.

A travers différents exemples : focus groups, immersion, team trip immersion , ou encore des design sprints, Jens Riegelsberger nous explique que chez Google, ils prêchent pour le « Learn by doing ».

Les principes de la méthode Montessori dans l’éducation illustrent bien ce que tout Product manager voudrait insuffler dans son équipe, dans son organisation Produit :

  • Learning in context
  • Learning driven by peers
  • Creating eureka moments

Deuxièmement, un autre des fondamentaux du Product management, illustré par Jens Riegelsberger, c’est la Créativité à travers l’empathie.
Un des ateliers qu’ils ont mené chez Google fut ce que j’appellerai « Parle moi de ce produit » . Jens Riegelsberger nous explique que lors d’entretiens utilisateurs, il demandait aux utilisateurs d’expliquer ce que le produit fait, quel est sa fonction. On peut avoir des surprises !

Take away pour les Product Managers de ce talk : Product Excellence Principles by Google

  • Simple Design : Intuitive — Harmonious — Respectful
  • Focused Utility : Targeted — Essential — Extraordinary
  • Crafted Execution : Robust — Refined — Beautiful

On ne sort pas de ce talk en ayant vraiment appris des choses mais cette session est toute de même rafraîchissante.

Day 1 : En bonus au Web Summit

  • On a eu droit à une démo live de Blippar : Société spécialisée dans la réalité augmentée. Impressionnant et prometteur pour les années à venir.
  • Un talk de Plenty qui attire notre attention sur le fait que nous aurons besoin de 390 Millions d’hectares en plus pour l’agriculture en 2030, et ainsi que l’avenir serait l’agriculture indoor.

PART 3 / A VENIR