Le Délire de Mike Massy

Après avoir décroché le rôle-titre dans “Jésus de Nazareth à Jérusalem”, la dernière comédie musicale de Pascal Obispo et Christophe Barratier en France, Mike Massy revient avec son nouvel EP “Le Délire”, un bouquet de cinq chansons dont quatre originales, composées et arrangées par Massy lui-même : “Après Moi Le Délire”, “Pour Nous aimer”, “Toute À Beyrouth” et “Tais-Toi”.La cinquième chanson de cet opus auto-produit par l’artiste est une surprenante reprise de “Ne Me Quitte Pas” du grand Jacques Brel adaptée en libanais.

Dans cet EP, Mike Massy remet en lumière la grandeur des chansons à texte, à tavers des poèmes écrits par le talentueux Nami Moukheiber.

Entre les rythmes valsants, l’accordéon du vieux Paris, le quatuor à cordes, les percussions orientales, le oud ou le qanun qui ornementent l’interprétation sobre mais intense de Massy, l’artiste nous propose un “délire” tourmenté, dans ses premiers enregistrements “officiels” en langue française.

Les arrangements nous transportent en son et en image du vieux Paris jusqu’au vieux Beyrouth, (“Toute À Beyrouth”, un clin d’œil à la comptine qui a bercé l’enfance de tous les libanais).

Et pour mieux nous emporter dans son délire “à tue-tête”, l’artiste aux multiples facettes réalise cinq vidéos intimes tournées dans son pays natal, dans l’intimité de son propre appartement, celui qu’il va quitter pour s’installer à Paris à partir du mois d’août pour conquérir la scène musicale française par la grande porte, celle de la comédie musicale.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.