Université Paris Dauphine — Master 1 Innovation, Réseaux et Numérique #masterIRN

Transformation Digitale : Comment survivre et prospérer à l’âge des ruptures numériques ?

Conférence annuelle du master 101 et du master 128 (Mercredi 17 Février 2016)

Impact de la transformation digitale :

  • Espace de travail
  • Client
  • Big data.

Stéphanie Dameron

Comment survivre à la transformation digitale ?

  • Modèle affaire
  • Modèle économique

Formes nouvelles de modèle d’affaire :

  • Eclatement de l’unité d’espace temps : fuseau horaire (zone géographique : culture différentes)
  • Eclatement de l’unité hiérarchique : D’autres forme de relation d’emploi (lien de subordination)
  • Eclatement des modes de gouvernances : information de plus en plus diffuse (être de plus en plus informé par rapport au siège des décisions) : comment faire participer le corps social à la réflexion stratégique.

Julien Villeminot (Capgemini Consulting)

D’après une étude auprès de 2500 français (sondage virale) : les salariés sont sensibles à ces transformations digitales et la relation salarié / employeur.

Constat : les étudiants sont en général contre l’autorité et souhaite de plus en plus créer leur propre entreprise “je veux être mon propre chef”

→ “Je confirme en tant que étudiante et entrepreuneuse”

Pourquoi ? Un étudiant ne se reconnaît pas dans ce que propose aujourd’hui les institutions.

Et pourquoi un étudiant voudrait travailler dans une entreprise ? : « Une grande entreprise fait rêver »

Pour faire rêver, l’entreprise doit repenser l’expérience au travail

D’après l’étude :“rêve ta boite”

  • 82% rêve et entreprise sont compatibles
  • 62% rêver en entreprise est viral
  • 81% des répondants ont besoins de rêver pour s’engager. (Attraction et rétention / création de valeur)

Patrimoine culturel dans une entreprise reste important et doit être mis en avant !

Engagement est essentiel aujourd’hui dans une entreprise : se sentir impliqué.

→ Employé qui rêve est essentiel pour la création de valeur : levier pour générer du revenu et changer l’expérience client.

« On a besoin de gens qui rêvent et de gens passionnées, plus que d’experts » F Tardy

Pour arriver à transformer cette expérience du client dans l’entreprise il faut comprendre les composantes du rêver :

  • Collectif permet de donner les moyens de rêver
  • Ecosystème pour me donner du temps, de la liberté, de la confiance
  • Passion / Inspiration / Sens

A quoi ressemble l’entreprise rêvée ?

  • Etre ouverte et connectée à son ecosytème (interne / externe)

“De plus en plus d’incubateurs sont créés dans les entreprises, suite à la concurrence des plus jeunes entreprises, les “grandes entreprises” doivent proposer une offre, une vraie valeur (création par exemple du lab à la SNCF : susciter l’innovation est aujourd’hui essentiel)”

  • Offrir des territoires d’expression aux talents : un étudiant pense ne pas avoir la capacité d’exprimer son talent dans une entreprise: mettre en avant ses talents doit être le nouveau challenge des entreprises

ACCOR HOTEL (le PDG Sebastien Bazin) a par exemple mis en place « shadow Comex » composé de jeunes salariés de 26 à 35 ans dans le but de challenger les réflexions du comité senior.

  • Incarner des valeurs fortes en interne et externe

Comment la mettre en place ? Quels sont les outils ?

  • Modes de travail
  • Nomadisme
  • Immobilier

Lé Minh Tran Van (CSC)

FX De Vaujany (128)

  • Transformation du travail et numérique (entrepreneur dans les entreprises)
  • 2020 il y aura plus de travailleurs indépendants que de salariés : de plus en plus de télé travail (1 français sur 3)
  • Modèle virtuel et propriété collective
  • Les entreprises s’interrogent sur le modèle économique et pourquoi on ne pourrait pas s’interroger sur le modèle politique ?
  • Évolution des métiers et des connaissances

HERVE PARIZOT : directeur exécutif e commerce et data clients (Carrefour France)

  • Le client est la façon dont nous distribuons nos produits
  • Chez Carrefour la transformation digitale est un champ d’opportunité
  • Constat : La rapidité du changement

→ Création du smartphone en 2007 : Steve Jobs a transformé le monde

  • ECOUTE CONSTANTE DES CLIENTS
  • 1963 : carrefour invente l’hypermarché
  • OMNICANALITE : offrir à nos clients toutes les possibilités de faire leurs courses (toutes les possibilités dans les produits de grande consommation)
  • Le voyage de la transformation digitale prend du temps : janvier 2014 / Janvier 2016 / …
  • Transformation qui concerne toute l’entreprise : (voir photo)
  • « On engage des gens intelligent pour qu’ils nous disent ce que l’on doit faire » Jobs
  • Clients de plus en plus «exigeants »
  • Informatique digitale : être agile
  • Big data : « le fait d’avoir plus de données qu’avant »

Conseil regarder le film : le Stratège

  • Des atouts de différenciation uniques :
  • 5600 magasins en France (moins de 7 min d’un point de vente carrefour)
  • L’enseigne qui rend accessible toutes les facultés de shopping au plus grand nombre de consommateurs :
  • Trafic : 3 objectifs (canaliser, développer, fidéliser)
  • Big data : mieux connaître les données du client pour mieux les servir (plus rapide plus efficace)

Sébastien Pialloux (directeur programme Big data — groupe SNCF)

#digitalSNCF

La communauté digitale: 6150 membres

  • Fédérer tous ceux qui veulent participer à la transformation digitale du groupe
  • Devenir le terrain d’expression des porteurs d’initiatives
  • Créer un lieu d’expérimentation et de diffusion des valeurs et règles digitales
  • Dépasser les barrières par son caractère transversal
  • Mettre en cohérence les projets digitaux, les booster et leur donner de l’ampleur

Open Innovation :

  • Mieux travailler avec les start-ups
  • Tout digital : cela concerne tout SNCF, toutes les activités
  • Pour tous

Avec le digital, servir chaque utilisateur pour un outil industriel plus performant

  • Les salariés de SNCF : simplifier la vie moins de tracas : moins de paperasse ; un travail plus intéressant et au final plus efficace
  • Les clients de SNCF : Simplifier la vie : la mobilité sans stress, fluide, confortable
  • Les développeurs informatiques partenaires de SNCF : Des ressouces fiables et robustes : une relation solide

→ FAB

http://www.sncf.com/fr/presse/article/projet-574-365980#.VsTNbX6WfGM.twitter

Henri Isaac (Université Paris Dauphine)

  • Université : lieu de socialisation et de construction de soi
  • Repenser nos méthodes et production du numérique
Show your support

Clapping shows how much you appreciated Clémence Boxb : Clem 2.0’s story.