Du retail à l’entrepreneure 100% connectée, rencontre avec Céline Beckrich !

Coding Days
Apr 23 · 6 min read

Voici le parcours d’une exploratrice aguerrie des formations Coding Days, une communicante talentueuse et une entrepreneure passionnée. Après 13 années dans le secteur du retail, Céline Beckrich se lance dans l’entreprenariat. Forte de son expérience en accompagnement de projet, c’est le sien, “DisCéline”, qu’elle lance en 2018. Elle part à l’aventure en tant que consultante en communication et social média.

Participante de la toute première Coding Week de Coding Days, Céline a créé et gère aujourd’hui son propre site internet. Elle partage avec nous son expérience, nous parle de ses objectifs et de ses projets futurs.

Céline, le Lundi matin

Bonjour Céline ! Merci de nous accueillir et de répondre à nos questions. Avant toute chose, peux-tu nous parler de ton parcours ?

Bonjour Coding Days ! Alors j’ai été durant 13 ans animatrice réseau commercial : j’accompagnais des entrepreneurs dans leurs projets d’ouverture de magasins, principalement les retailers.

En montant mon entreprise, ce sont ces clients que j’ai tout d’abord voulu cibler car j’ai observé qu’il existait un réel levier au niveau de la communication digitale sur ce genre de profil. De nombreux entrepreneurs dans des secteurs peu digitaux n’osent pas se lancer sur les réseaux sociaux, ils aimeraient mais ne savent pas comment faire !

Mon objectif est de les accompagner précisément sur ces points et de les aider à utiliser ces outils dans leur projet. Par la suite, d’autres secteurs se sont ouverts et d’autres types d’entreprise font maintenant appel à mes services ; il s’agit principalement d’entrepreneurs ou de TPE-PME, mais je travaille aussi avec des particuliers : tous ceux qui ont besoin de mon aide !

Pour nous, tu es une super-héroïne du numérique. Où en étaient ton projet et ton site avant ton inscription à la Coding Week ?

Je connaissais déjà WordPress* puisque j’avais eu des ateliers de formation à ce logiciel quand j’ai repris des études de communication digitale. Si j’écoutais les gens autour de moi je n’avais pas besoin de me former pour avoir un site décent mais je savais que c’était nécessaire pour plusieurs raisons.

Premièrement, nous avons toujours des nouvelles choses à apprendre : ce n’est pas parce que l’on a suivi quelques cours de WordPress que l’on en comprend tout le fonctionement ! Deuxièmement, je savais que j’allais être formée par des professionnels dans d’autres secteurs que je ne connaissais pas et donc acquérir de nouvelles compétences dont j’avais besoin : l’User experience, l’User Interface, le growth hacking, etc.

Finalement, suivre cette formation me poussait à me consacrer pleinement à mon site internet durant toute une semaine. En effet, j’avais toujours une « excuse » pour ne pas le développer, je me disais que j’avais du travail ou que ce n’était pas le bon moment… Bref, ça n’avançait pas. Je savais que j’avais besoin de m‘y plonger pleinement, une bonne fois pour toute, et surtout que j’avais besoin d’être accompagnée et rassurée dans mon avancée.

Au moment de commencer la Coding Week, j’avais juste une page de redirection qui indiquait « site actuellement en maintenance » ; et j’avais trouvé une extension qui redirigeait les visiteurs sur une autre page avec simplement mon contact, ma photo et les services que je proposais. Il était temps d’avoir un site digne de ce nom !

Quels étaient les objectifs que tu t’étais fixés concernant le site ? Quel devait être son rôle dans ton projet ?

Mon objectif principal était bien sûr de promouvoir mon activité et de permettre à mes clients de se renseigner sur moi, mes compétences et mon offre, mais je souhaitais aussi développer une partie blog pour pouvoir faire du content marketing**. En effet, mes domaines de compétence sont la communication digitale, les social medias et le community management mais les canaux sur lesquels je communiquais fréquemment (Facebook, Twitter, Instagram) n’atteignaient pas mes cibles : les retailers.

Je savais qu’il me fallait promouvoir mon business sur un canal mieux référencé pour ces clients là et qu’un site étoffé par un blog me permettrait de développer plus efficacement mon réseau client. Je voulais pouvoir présenter mon activité avec un aspect plus « pro ».

Tu as participé à la toute première Coding Week (1 semaine pour lancer son business) en juillet 2018, quel souvenir en as-tu ?

Petit indice pour retrouver Céline, elle joue avec un canard jaune :)

J’avais déjà eu l’occasion de participer aux ateliers « 1 journée pour décoder le code » via les digital ladies, association dont je suis membre.C’est là que j’ai eu l’occasion de rencontrer Alex (Alexandre Zana, CEO de Coding Days) qui m’a parlé de cette option de pouvoir faire un site complet et opérationnel en une semaine. J’ai un peu hésité et finalement je me suis lancée car je savais que c’était l’occasion d’enfin boucler cette partie de mon projet.

Avant d’arriver, on nous avait demandé en amont quel était notre projet, comment on voulait le réaliser et s’il y avait des points que l’on voulait aborder en particulier. Ça nous a permis de nous préparer au mieux à cette semaine et d’être efficace dès le lundi. La semaine était vraiment top, chaque jour était consacré à une partie du site, les mentors s’adaptaient vraiment à nos rythmes et à la vision que chacun avait de son projet. Les journées étaient ponctuées par des intervenants extérieurs qui venaient présenter des points spécifiques dans lesquels ils étaient experts. Ces apartés étaient tout aussi passionnantes car elles « ouvraient nos chakras » à des fonctionnalités auxquelles on ne pensait vraiment pas !

Pour le reste, les mentors avaient un talent réel pour vulgariser des concepts qui semblaient compliqués, il n’y avait pas la barrière classique d’entendre sans arrêt des termes qu’on ne comprend pas sur ces sujets digitaux. On avançait tous à notre rythme sur nos sites respectifs et c’était juste magique de les voir se créer petit à petit et de comprendre le “comment ?”.

J’ai fini la semaine avec le site que je voulais, attractif, clair et détaillé. Il me manquait certaines parties à compléter mais c’était seulement du texte que je pouvais rédiger de mon côté.

Après la Coding Week, as-tu fait évoluer ton site internet ?

Depuis la Coding Week j’ai pu développer des nouvelles fonctionnalités pour le site : j’ai intégré un pop-up pour une newsletter et je développe énormément d’articles pour mon blog notamment, j’essaie d’être régulière mais forcément ce n’est pas toujours évident !

J’aimerais aussi, dans un prochain temps, publier du contenu d’un autre style notamment un livre blanc, ça me permettrait de récupérer un peu de data, mais je dois encore l’écrire ! (rires)

J’ai encore des limites pour certains développements, je sais par exemple que mon site n’est pas encore assez performant et pour ce point j’aurais surement besoin de faire appel à un développeur, mais je suis capable de gérer 90% des modifications que je veux réaliser et ça me fait gagner un temps fou.

Et pour finir, quels sont les objectifs de “disCéline” dans le futur ?

Il y en a beaucoup ! En plus de développer mon activité bien sûr, j’aimerais pouvoir proposer une formation en ligne : c’est un projet qui est déjà enclenché avec notamment une classe sur l’utilisation d’instagram. Dans un même temps, intervenir lors de salons comme “Maisons et Objets”, car c’est un écosystème que je connais bien, et faire des conférences afin d’inciter les retailers à s’ouvrir aux solutions numériques serait génial !

Finalement, je cherche chaque jour à développer mes compétences. Je sais que je peux faire valoir mon expérience terrain, mais il y a chaque année de nouvelles techniques de web-marketing à découvrir et c’est un challenge passionnant !

Merci encore à Céline pour son temps et sa bonne humeur, voici le lien vers son site pour que vous visualisiez vous même le résultat :

https://disceline.com/

Stay code !

Propos recueillis par Arthur Causse,

*Wordpress : logiciel de création de site internet avec peu de code, fonctionne en drag and drop.

**Content marketing : désigne les actions marketing visant à gagner des clients par la création et la diffusion de contenus (publications, contenus électroniques divers, médias…).

Coding Days

Written by

Coding Days est un organisme certifié de formations ludiques et accessibles pour apprendre à coder et naviguer dans le digital 💻⚓️ https://coding-days.com/