Transformation digitale et femmes dans la tech’ : rencontre avec Merete Buljo, une “Digital Lady” engagée !

Coding Days
Mar 27 · 7 min read
The Digital Ladies & Allies (dont Merete Buljo) font rimer engagement et Boostcamp au soleil !

“La transformation digitale veut avant tout dire de se transformer de l’intérieur, faire entrer l’innovation dans l’ADN de l’entreprise.”

Aux commandes des branches digital et customer experience et membre du comité exécutif de Natixis EuroTitres, Merete Buljo est aussi la fondatrice des Digital Ladies & Allies, qui vise à promouvoir la diversité dans les métiers de la tech’ et notamment l’accès des femmes aux fonctions du numérique. Exploratrice confirmée de Coding Days, Merete revient avec nous sur les enjeux du digital et nous livre sa vision des transformations techs à venir en entreprise.

On a tellement hâte d’en savoir plus !!!

Bonjour Merete ! Tu es actuellement en charge du programme d’innovation et de transformation digitale de Natixis EuroTitres. Quels sont les grands enjeux auxquels tu réponds aujourd’hui ?

Quel que soit le secteur aujourd’hui, l’expérience client est devenue l’enjeu majeur pour attirer, fidéliser et retenir le client. Et en symétrie du client, l’enjeu de l’expérience collaborateur pour exactement les mêmes raisons.

Pour ce qui concerne la technologie, je ne l’aborde pas comme un enjeu mais plutôt un catalyseur ou un « enabler » indispensable au service de l’innovation.

Comment décrirais-tu l’impact (actuel ou futur) du digital sur ton travail et celui de tes collaborateurs ?

L’impact du digital est majeur. Le digital a développé de nouveaux usages qui ont complètement éparpillé le pouvoir « façon puzzle ». Avec internet et surtout l’arrivée du smartphone et les réseaux sociaux, l’individu a la liberté de consommer et un incroyable pouvoir d’expression.

Prenons les banques : avant, le consommateur ne pouvait rien faire sans « sa » banque. Aujourd’hui, il peut ouvrir une banque 100% digitale en quelques clics. Nous n’avons plus le monopole du cœur du client, ce qui nous oblige à changer de posture et à innover en permanence pour répondre et anticiper les nouveaux besoins.

Quant aux collaborateurs, les aspirations ne sont plus celles d’avant et les usages digitaux ont fait évoluer notre façon de travailler vers plus de collaboratif. Et c’est tant mieux !

Cela ira en s’accélérant avec la nouvelle génération de clients et de collaborateurs. Il faudra encore inventer de nouvelles façons d’exercer nos métiers en composant également avec le développement de l’intelligence artificielle.

Selon toi, pourquoi est-il important d’avoir une stratégie de transformation digitale et d’y impliquer ses équipes ?

Parce que la transformation digitale veut avant tout dire de se transformer de l’intérieur et faire rentrer l’innovation dans l’ADN de l’entreprise. Pour cela, il faut accompagner les collaborateurs pour libérer la créativité et développer de nouvelles compétences, et aussi recruter des nouveaux talents. Et bienvenue aux profils atypiques !

Alors à vos pinceaux, crayons de couleur et let’s be creative !

Tu as un jour dit que c’est en “démultipliant les initiatives de l’entreprise” que tu réussiras à toucher tous tes collaborateurs “pour les transformer en « innov’acteurs »”. Est-ce que Coding Days fait partie de ces initiatives ? Pourquoi avoir fait appel à nous ?

L’entreprise est composée à la fois par des générations de collaborateurs ayant une longue expérience du métier historique et des jeunes recrues parfois issues de startups. Pour fédérer cette diversité autour d’objectifs communs, il est important de développer une culture commune et un engagement collectif. Cela passe bien sûr par la collaboration sur des projets et des moments de convivialité, mais aussi par du reverse mentoring ou des actions de formation aux nouveaux outils et usages digitaux.

J’estime que l’apprentissage au code informatique fait partie de cette culture indispensable pour la compréhension du monde technologique qui nous entoure.

Qu’est-ce que les formations Coding Days t’ont apportée ? Cela a-t-il eu un impact sur vos métiers ? Si oui, lequel ?

Informaticienne de formation, j’ai pratiqué les langages informatiques dans les années 1990, avant l’arrivée de l’internet. Aussi, j’avais envie de me challenger sur les pratiques de programmation de mes équipes de développeurs. Après deux samedis de formation chez Coding Days je ne suis certes pas en mesure de développer moi-même les sites web pour nos clients mais j’ai pu mesurer les évolutions depuis « mon époque ».

📹Petit flash et Merete est dans les souvenirs de Coding Days !

C’était aussi l’occasion pour moi de montrer l’exemple et de pratiquer le code avec des membres du Do Tank que j’ai fondé en 2018 « Digital Ladies & Allies ». Réunissant 200 experts du numériques, femmes et hommes, l’association vise à favoriser la diversité des talents dans la Tech et à augmenter le nombre et la visibilité des femmes dans cette filière, dès le plus jeune âge.

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux managers pour enclencher et booster leur stratégie de transformation digitale auprès de leurs collaborateurs ?

Démultiplier des initiatives d’acculturation comme des Digital Days, des MOOCs ou des séances de coding, mais aussi des déployer des formations ciblées et plus approfondies pour les équipes en charge de mener cette transformation dans l’entreprise : design thinking, méthodes agiles, approche business model canvas etc.

Je crois aussi profondément au développement de l’empathie client et à l’ouverture vers l’écosystème externe. Cela peut être pour participer à des conférences ou des hackathons, et aussi à l’occasion de « learning trips », y compris dans Paris !

Et après, il faut transformer et industrialiser les innovations à grande échelle ce qui nécessite un engagement au plus haut niveau de l’entreprise.

Un petit gif de motivation pour se lancer à fond dans l’innovation avec Nicolas :)

A plus grande échelle, que penses-tu de l’impact de la transformation digitale sur la société ? Notamment sur la question des femmes qui sont sous-représentées dans le milieu (seulement 27%)

Nous ne soupçonnons pas ce que la société sera demain. La transformation digitale et les nouvelles technologies représentent des menaces mais aussi des opportunités immenses pour répondre aux grands enjeux de ce monde ; démographiques, économique et surtout écologiques !

Pour relever ses défis, nous ne pouvons-nous passer de 50% de la population. Dans de nombreux métiers tech, il y a une pénurie aujourd’hui, comme pour les codeurs par exemple. Alors que certaines filières de communication et de marketing digital sont quasi bouchées.

Il faut de la diversité dans la tech pour développer des solutions innovantes, étiques et durables. Par diversité, je n’entends pas uniquement la mixité hommes-femmes, mais également la diversité des parcours, des âges, des origines et des compétences.

Selon toi, les femmes doivent s’impliquer dans la transformation digitale. En tant que femme influente dans le digital et présidente fondatrice des Digital Ladies & Allies, comment pouvons-nous mieux les accompagner ?

Les femmes doivent s’impliquer dans la transformation digitale, car le pouvoir technologique constitue le pouvoir de demain.

La « Do Tank » Digital Ladies & Allies est composé de femmes et d’hommes experts du numérique qui agissent collectivement sur 4 axes : l’éducation, la formation (continue), la visibilité des femmes et l’attractivité du secteur tech.

Arrêt sur image : remise du Livre Blanc «Mixité et performance numérique — Accroître le nombre et la visibilité des femmes dans la tech, dès le plus jeune âge» à Mounir Mahjoubi.

Nous sommes toujours preneurs de partenaires pour nos événements et actions, avec lesquels nous partageons les mêmes valeurs de solidarité et d’engagement — c’est précisément la raison pour laquelle nous collaborons avec Coding Days.

Et à titre individuel, montrons l’exemple : ne perdons pas une occasion pour valoriser une femme dans la tech en lui proposant une prise de parole ou simplement en partageant son succès sur les réseaux sociaux. Chaque vendredi utilisez le hashtag #FFWomenInTech crée par Emmanuelle Leneuf (fondatrice du @FlashTweet) c’est simple et efficace !

Petite mise en situation pour la question finale car, on le sait bien, vous l’attendez tous !

Et le mot de la fin : si tu étais un génie du code avec des compétences comparables à celles de Mister Robot et Matrix réunies, qu’est-ce que tu ferais ?

Les femmes sont largement sous-représentées dans les médias et dans les conférences, et en particulier dans sur les scènes Tech.

A l’aide de l’intelligence artificielle, je développerais, là tout de suite, un assistant personnel — appelons le « Alex » ;) — qui vous donne en 3 secondes max le nom d’une femme ; française ou internationale, dans la langue que vous souhaitez et pour le domaine d’expertise recherché. Et si elle n’est pas disponible pour se déplacer ; pas de soucis, Alex s’occupe de projeter son hologramme sur scène.

Avec « Hello Alex » plus d’excuses pour trouver des femmes expertes, elles sont bien là !

Merci beaucoup pour cette interview et à très bientôt chez Coding Days !

Propos recueillis par Alexandre Zana, fondateur et CEO de Coding Days.

→ N’hésitez pas à télécharger le livre blanc des Digital Ladies & Allies !

Coding Days

Written by

Coding Days est un organisme certifié de formations ludiques et accessibles pour apprendre à coder et naviguer dans le digital 💻⚓️ https://coding-days.com/