La Femme dans la politique, cas sur Saint-Etienne.

La lutte sur le harcèlement et le sexisme ne fait que commencé, il faut donc que « l’élite » montre une France respectable vis-à-vis de l’égalité du sexe.

Le combat de Simone Veil sur les droits de la femme n’est pas fini, l’exemple même d’une héroïne politicienne a donné vie à des mouvements, des associations contre cette injustice. Depuis l’affaire DSK, Georges Tron, Denis Baupin et très récemment remise sur table l’affaire scandaleuse de Jean-Michel Baylet, suppose que la femme est déterminée à prendre une place confortable dans la politique, se taire n’est plus admissible.

Simone Veil

Saint-Etienne cité du désign, est-elle une source de représentation de la parité en France ?

La ville n’a jamais eu une direction féminine à la mairie, mais depuis certaines lois qui visent à promouvoir l’égalité à l’accès des femmes, on constate une parité presque exemplaire : au niveau municipal, 12 adjoints à la mairie sont des hommes et 10 sont des femmes, quant au conseillers municipaux 18 sont des hommes et 19 sont des femmes. En ce qui concerne le département de la Loire la parité est représenté parfaitement, chez les conseillers départementaux, 21 sont des femmes et 21 sont des hommes, il y a aussi 12 vices président à part égale.

Mairie de Saint-Etienne

La question est de savoir si ces chiffres plutôt irréprochables sont honnêtes, étant donné que dans le cadre de la loi des contraintes financières sont appliquées, si elle n’est pas respectée. Outre la parité, quant est-il de l’harcèlement à Saint-Etienne, ceci ouvre à un autre sujet.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.