Comment construire un bon réseau de contacts sur LinkedIn en arrivant au Québec ?


LinkedIn est devenu le principal outil de réseautage professionnel. Avoir une simple présence ne suffit pas. Au Québec le réseautage est un véritable sport national. Vous devez donc utiliser LinkedIn dans le cadre de votre recherche d’emploi pour vous démarquer. Il est primordial de rester actif. Le principal intérêt de cette plateforme est de développer un réseau de contacts professionnels. Soyez donc proactif !

Avant de commencer à envoyer des invitations à tout vent, il est important de vous faire un plan.

Quels sont vos objectifs? Dites-vous que plus vos contacts seront ciblés, plus il vous sera facile d’atteindre votre but. Quels types de contacts voulez-vous privilégier? Avant d’envoyer des invitations à des gens que vous ne connaissez pas, demandez-vous pour quelle raison vous cherchez à entrer en contact avec eux. Comment pourront-ils vous être utiles dans votre recherche d’emploi?

On construit !

Une fois notre objectif déterminé, on commence à bâtir son réseau.

  • Invitez d’abord vos connaissances. Ne pensez pas à vos proches amis. Regardez aussi du côté de vos anciens collègues de travail et anciens gestionnaires, des clients et fournisseurs de l’entreprise où vous étiez et avec qui vous avez travaillé, de vos compagnons de sports, etc. Bref, ratissez large.
  • Consultez le profil des gens figurant dans leur liste de contacts. Lancez une invitation à tous ceux dont le profil semble indiquer qu’ils pourront éventuellement vous aider dans vos recherches.
  • Pour élargir vos horizons, invitez les membres des associations professionnelles dont vous faites partie ainsi que les diplômés de votre université qui œuvrent dans votre domaine.
  • Ajoutez des contacts qui travaillent dans les entreprises qui vous intéressent. Ne vous limitez pas aux conseillers en ressources humaines. Les employés du département qui vous intéresse pourront également vous donner des pistes et vous tenir informer des ouvertures de postes dans leur (votre) secteur. De plus, ils pourraient être susceptibles de vous recommander dans les cas où l’entreprise offre un programme de récompenses aux employés qui réfèrent des candidats qui sont embauchés.
  • Tournez-vous également vers des personnes influentes dans votre domaine d’activité. Vous en apprendrez sur les tendances, les nouveautés, les défis et découvrirez sans doute des pistes d’emploi intéressantes.
  • Envoyez systématiquement une demande à toutes les personnes dont vous ferez la connaissance lors de rencontres professionnelles, d’activités de réseautage, de conférences ou autres. C’est une habitude que vous pourrez conserver une fois en emploi pour continuer de développer votre réseau.

L’étiquette du réseautage en ligne !

Lorsqu’on invite une personne à rejoindre notre réseau, qu’on la connaisse ou non, il est important de personnaliser son message. Pour gagner du temps, on pourrait préparer un modèle d’invitation pour chaque type de contact éventuel. Prenez tout de même le temps d’adapter vos invitations à chaque personne et à chaque situation. Rédigez des messages clairs et directs. Vous augmenterez ainsi vos chances d’obtenir ce que vous voulez.

Vos contacts actuels peuvent vous aider à vous connecter à des personnes que vous ne connaissez pas. Demandez-leur de vous mettre en relation. En effet, la fonction Être présentépeut vous être très utile. Expliquez bien à votre contact pourquoi vous lui faites cette demande. Assurez-vous de bien le remercier et surtout, de ne pas toujours demander à la même personne.

Trop, c’est comme pas assez? Vraiment ?

Devrait-on accepter toutes les demandes que l’on reçoit? Il n’y a pas de règle quant au nombre idéal de contacts qui devrait figurer dans notre liste. Tout dépend de l’objectif que vous vous êtes fixé au départ. Un musicien voulant faire connaître son dernier disque aura tout intérêt à se connecter au plus grand nombre de personnes possible. Ce n’est pas forcément le cas des gens à la recherche d’un emploi. Dans cette situation, la plupart des experts souligne l’importance d’être sélectif. Avant d’accepter n’importe quelle invitation, on s’assure que cette personne vaut vraiment la peine que vous soyez en contact avec elle. Dans le doute, regardez si vous avez des relations en commun. Visitez son profil. Vos champs d’intérêt se rejoignent-ils? Les informations la concernant vous semblent-elles intéressantes?

Vous ne savez toujours pas? Écrivez-lui un message pour mieux comprendre ses intentions. Cependant, on ne s’en fait pas trop avec ça. Un contact peut rarement vous nuire. L’idée, c’est de ne pas avoir dans son carnet uniquement des collectionneurs de profils.

432 relations plus tard…

Vous avez maintenant un réseau de contacts large et intéressant. Y faire un peu de classement pourrait s’avérer une idée judicieuse. Dans votre carnet d’adresses, regroupez vos relations autour d’étiquettes selon des mots clés que vous aurez choisis. Cela vous permettra de retrouver plus facilement certains contacts et même d’envoyer des messages groupés.

Le développement d’un bon réseau LinkedIn n’est pas une fin en soi. C’est un moyen à utiliser pour accéder au marché caché de l’emploi. Utilisez vos contacts pour obtenir des rencontres d’information et découvrir des postes qui ne sont pas encore affichés.

Vous pouvez vous abonnez à la newsletter du Cremcv pour recevoir de l’information sur la recherche d’emploi au Québec.

Emilie Laurin-Dansereau

Conseillère en employabilité au Cremcv

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.