Le gilet jaune et le Bitcoin, deux armes de destruction massive entre les mains du peuple

Les Français prennent petit à petit le contrôle du pays. Nous, les sans dents, arborons un gilet jaune comme les sans culottes arboraient fièrement leur cocarde bleu banc rouge. Il flotte comme comme un parfum de révolution et mon dieu que c’est vivifiant!

Les Français ouvrent les péages et les parking, les radars sont mis hors d’état, les centres d’impôts sont occupés, les raffineries de pétrole bloquées, les grandes surfaces assiégées etc…

Nous revivons les prémices des luttes de Mai 68 durant lesquelles les Français ont arraché tant d’avancées sociales à l’oligarchie.

A l’époque, la révolte des étudiants et des ouvriers s’était rapidement propagée à l’ensemble de la population sur l’ensemble du territoire. Ce fut le plus important mouvement social de l’histoire de France du xxe siècle. Augmentation du smic de 35 % (+56 % pour les salariés agricoles). Passage aux 40h par semaine pour les ouvriers et interdiction de licenciement sans véritable motif. Remboursement des soins par la sécurité sociale etc…

Bref, le leitmotiv à l’époque était que l’on ne pas quand même pas « perdre sa vie à travailler ».

Nous sommes au XXIe siècle et les inégalités ont de nouveau atteint des records. Pire, rien ne « ruisselle ». Notre travail ne suffit plus pour pour vivre dignement. Nous vivons de nouveau pour travailler au lieu de travailler pour vivre…

Un message de la part de la communauté Bitcoin aux gilets jaunes

Aujourd’hui, c’est vous qui êtes en première ligne contre l’oligarchie, contre ce gouvernement aux ordres du libéralisme forcené.

Mais ne vous trompez pas d’ennemi. Macron et sa clique ne sont que des pantins aux ordres des puissances de l’argent.

Souvenez-vous que Wikileaks nous a révélé que c’est Goldman Sachs et Rothschild qui ont financé sa campagne… Notre ennemi commun, ce sont les banques. Ce sont elles qui décident. Regardez les hausses phénoménales des taux d’emprunt de la Grèce et aujourd’hui de l’Italie, ces pays qui ont voté contre l’austérité. Le message est clair : Si vous ne saignez pas votre peuple pour rembourser la dette et ses intérêts, nous vous étoufferons…

Les ordres viennent maintenant directement de Bruxelles puisque pas plus tard qu’hier, la Commission Européenne a menacé la botte d’une amende de 8 milliards d’Euros si elle ne sabre pas ses dépenses sociales.

1970, le début de notre mise en esclavage par la dette

Un changement de politique immense a été imposé en 1974 aux banques centrales de l’ensemble des pays par la Banque des Règlements Internationaux (la banque des banques centrales) située à Bâle, en Suisse. Sous prétexte que le financement direct d’une nation auprès de sa propre banque centrale sans intérêts pourrait créer de l’inflation (Hahaha), on recommanda à la place le financement auprès des créanciers privés (les banques commerciales). C’est justement à cette époque que les dettes de tous les pays occidentaux se sont mises à exploser de façon exponentielle…

Pourquoi payer des intérêts à des banques privées pour ce que le gouvernement peut faire lui-même sans intérêt, en se servant de sa banque centrale? C’est un véritable coup d’État financier, une escroquerie sans nom.

C’est de là que viennent tous nos malheurs. Si nous sommes écrasés par l’impôt, c’est parce que l’Etat complice verse des milliards à ces parasites de banquiers. Point barre.

Alors gilets jaunes de tous les pays, unissez-vous ! Mais sachez qui est votre véritable adversaire!! L’adversaire c’est ce système bancaire conçu pour nous endetter jusqu’aux coups et faire monter les prix toujours plus hauts!

Si vous voulez faire plier le pouvoir, il faut taper là où ça fait mal. Il faut retirer votre argent des banques tous en même temps !

Vous vous rendrez alors compte d’une chose assez dérangeante. Les banques n’ont pas votre argent!!!

Une fois que vous aurez compris que nous sommes les esclaves d’une arnaque monétaire, vous réaliserez que la seule manière de nous extirper des serres des banquiers, c’est de reprendre notre souveraineté monétaire. L’Etat doit de nouveau battre monnaie. C’est un droit régalien que nous avons abandonné depuis trop longtemps aux banques.

Et si l’on pousse le raisonnement un peu plus loin, nous devrions adopter une monnaie libre avec laquelle il est impossible de tricher! Cette monnaie, c’est le Bitcoin. Le Bitcoin est l’arme de destruction massive entre les mains du peuple!

Suivez-nous sur facebook pour découvrir le Bitcoin, les magouilles des banques et les bouleversement géopolitiques et monétaires actuels.

Donation :

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F