Inconvénients=Avantages

À la fin de cet article, tu seras convaincu qu’absolument toutes les raisons que tu as pour te plaindre, peuvent être utilisé en matière première pour construire quelque chose d’utile pour toi et les autres.

(Ici, je t’explique comment utiliser tous tes tracas de manière constructive, en attendant de les résoudre.)

Que ça soit une émotion «négative».

La culpabilité, la colère, la jalousie, etc… tout ça est comparable à de l’énergie fossile, il existe quelque chose de plus stable et durable, quelque chose de mieux, mais le challenge (problème) c’est qu’on a pris l’habitude d’en créer. Toute cette énergie se cumule et nous détruit à petit feu.

Pourtant avec cette même énergie, on peut créer des choses constructives au lieu de la laisser exploser en nous. Grâce à la jalousie, on peut mieux savoir ce qu’on veut. Grâce à l’énergie de la colère, on peut faire du sport avec plus d’entrain et avoir une sorte de rage de vaincre. Grâce à l’orgueil, on peut avoir plus d’audace.

Il ne s’agit pas d’abandonner face à ces types d’émotions, mais de les utiliser intelligemment tout en les maitrisant de plus en plus, en attendant l’installation des panneaux solaires qui alimenteront notre esprit à la place de ce tas de charbon.

Actuellement, j’ai beaucoup de peine avec la culpabilité. Par exemple à chaque fois que je rate ma routine matinale, je culpabilise énormément, mais c’est cette même frustration qui me permet de ne plus recommencer les mêmes erreurs.

Je vais écrire beaucoup d’articles dans le futur pour contrer ce type d’émotion avec des exercices concrets.

Que ça soit un défaut que tu vois chez toi.

Il existe 2 types de défauts, psychologique et physique.

Tout d’abord, 99,9 % des défauts psychologiques ne sont que le synonyme d’une qualité avec une notation dite «négative».

Tu te trouves feignant? Quelqu’un envie ta capacité à réfléchir et à être posé.

Tu te trouves bavard? Quelqu’un envie ta capacité à t’exprimer.

Tu te trouves impulsif? Quelqu’un envie ta capacité à prendre des décisions rapidement.

Tu te trouves têtu? Quelqu’un envie ta persévérance.

Peu importe le mot que tu mets après «je me trouve…», je trouverai quelqu’un qui se bat pour obtenir ce que tu détestes et rejettes, alors, pourquoi ne pas apprécier et utiliser tes talents?

Utilise «tes défauts» comme des trésors, car ce sont des puissantes qualités en réalité.

Concernant les défauts physiques, il y a 2 possibilités, soit il te donne la motivation de prendre soin de toi (alimentation, sport…), soit il te donne l’opportunité d’apprendre à plus t’aimer et t’accepter tel que tu es. En gros, il y a ce que tu peux changer et ce que tu dois apprendre à apprécier.

Que ça soit «un échec».

Absolument, toutes les erreurs et défaites cachent un enseignement, ce sont des tremplins et non des crevasses. D’ailleurs, temps qu’on ne comprend pas l’enseignement, la défaite se répète, d’où l’importance de se donner des feedbacks (ça sera le sujet d’un prochain article).

Je te défie de me trouver une personne qui a réussi sans jamais rien échouer. (Bonne chance ahah)

Dans les faits, c’est ceux qui ont le plus échouer qui se trouvent au sommet.

Si tu ne me crois pas tape «échec personne connu» sur Google, t’auras des centaines d’exemples.

La douleur de la défaite pousse un futur champion à se surpasser, de la même manière qu’une erreur nous apprend ce qu’on ne doit pas faire.

Si au lieu de faire parfaitement, en chercher à faire mieux? Tant qu’on fait de son mieux, «échouer» devient un mot dénué de sens.

Que ça soit une personne que tu détestes.

J’ai la conviction que le fait de détester une personne doit être changé en priorité, mais on verra ça dans d’autres articles, car ce n’est pas le sujet ici.

Même s’il y a des personnes que tu détestes, ça te donne l’avantage énorme de mieux te connaitre.

Je m’explique les défauts que tu vois chez autrui sont:

  1. soit le reflet de tes propres défauts,

On appelle ça les neurones miroirs, en gros tout ce qui t’inspire ou ce que tu détestes chez les autres est déjà en toi. Peut-être pas développé de la même manière, mais ça reste le même objet. Ce qui te permet de savoir ce que tu dois améliorer chez toi.

http://www.sciencesetreligions.com/upload/1422280266Rizzolatti%20Syst%C3%A8mes%20de%20Neurones%20Miroirs.pdf

2. soit l’objet de ta jalousie,

Dans ce cas, ça t’aide à savoir ce que tu veux avoir ou faire et qui tu veux être.

2. soit une de tes valeurs qui est bafouée.

Ce qui te permet de connaitre tes valeurs (ce n’est pas rien, j’ai galéré pour les trouver au début perso ahah) et de calibrer tes actions/décisions selon ses dernières.

Que ça soit quelque chose que tu ne peux pas changer de banal comme la météo.

Je n’ai jamais compris les gens qui se plaignent de la météo… Se plaindre de quelque chose qu’on ne peut pas changer ce n’est pas inutile, c’est carrément nuisible. Si ton humeur dépend d’une donnée extérieure, tu es voué à sombrer de plus en plus aux files des années.

Sans la pluie, tout devient aride et sans le vent, la plupart des arbres n’existeront plus. Chaque type de météo est utile. Et si tu trouves qu’il fait trop chaud en été et trop froid en hivers, au moins ça aidera à réveiller ta conscience écologique.

Ne laisse pas tes petits tracas du quotidien affecter ton humeur, car ton humeur affectera toutes les personnes que tu croises qui affecteront à leurs tours toutes les personnes qu’ils croisent… Ainsi de suite, telle une vague destructive.

Et même un évènement tragique qui pourrit ta vie, peu importe sa gravité.

Si je demande à une dizaine de personnes dans la rue «pourquoi ta vie est tragique?», je suis prêt à parier qu’ils auront tous matières à me répondre. C’est inévitable un jour ou l’autre le malheur arrive, l’importance c’est ce qu’on en fait!

Tout d’abord, il faut que tu comprennes qu’il existe quelqu’un qui a vécu la même difficulté que toi et qui a réussi à la surmonter. La plupart des associations sont créées par ce type de personne, si elle a pu le faire pour quelle raison toi tu ne peux pas le faire?

Vivre une situation difficile te donne la possibilité de la transcender et devenir cette personne qui donne le courage aux autres de faire de même. On appelle ça un héros!

Si quelqu’un vient vers toi en te remerciant de l’avoir inspiré et donner le courage d’avancer avec des larmes de gratitude, oseras-tu te plaindre d’avoir pu l’aider?

Il n’y a pas d’histoire, sans antagoniste, comme il n’y a pas de légende sans adversité. Transcender les difficultés propulsera ta légende personnelle.
http://xn--tre-femme-k4a.com/phenix/

J’ai passé mon enfance dans des foyers pour femmes battues et mon adolescence à vouloir me suicider (j’en parlerai plus en détail dans d’autres articles). Aujourd’hui, je n’aurais pas pu espérer un meilleur passé, car j’ai compris que nous pouvons être tel un phénix qui renait toujours plus fort à chaque fois qu’il meurt.

(D’ailleurs, on dit que le cri d’un phénix réveille le courage dans le cœur des Hommes bienveillants. J’écrirai un livre sur le phénix un jour ahah je kif trop cette créature.)

On veut souvent ce qu’on n’a pas, mais si on réalise ne serait-ce qu’un instant la puissance de ce qu’on a, plus jamais ce sentiment de manque se présentera. J’appelle ça la gratitude!

Mon propos n’est pas de voir le monde en rose, mais de reconnaitre la subtile beauté de la noirceur. À ton avis, ça changerait quoi dans ta vie si toutes les choses qui t’arrivent et tout ce que tu as devient une opportunité pour grandir et faire grandir les autres?

J’irai plus en détail sur chacun des points, dans d’autres articles. À très bientôt :) et par pitié partage cet article, je suis sure qu’il pourra aider beaucoup de gens.

Si tu as encore une raison de te plaindre, écris-le en commentaire et je rajouterai un paragraphe à l’article pour qu’il soit le plus complet possible. Crois-moi, peu importe l’excuse que tu te trouves, tu as tout pour avancer et t’aimer pleinement maintenant!

PS: Si après avoir lu l’article, tu penses que je suis un fou qui se voile la face, sache juste que je préfère de loin être un fou heureux et inarrêtable plutôt qu’une victime malheureuse et fragile. Je ne dis pas que l’un est meilleur que l’autre, c’est juste une question de choix. ;)

PS 2: désolé pour toutes les fautes d’orthographe ahah