Cape Town:

Architectures et couleurs de la ville.


Un mélange de genres et de lumières

Ou les couleurs vives viennent s’unir aux crèmes et aux pastels


Le jaune s’invite ici plus souvent qu a son tour. Ce qui semble donner la pêche a Nelson, mais qui visiblement fatigue considérablement les passants.

Même les taxis sont jaunes, ce qui ne reflète pas la couleur quasi unique du parc automobile, qui lui est blanc, loin de la moche mode ambulancier en vigueur chez nous (Degosmobile exclue), mais plus confortable durant les longs mois de soleil Africain.

Une ville de contraste, ou tout ou presque semble possible, une ville qui a en son centre une montagne de 1000 m, ou les parapentes passent au dessus des immeubles pour se poser sur la plage, ou tout le monde vous demande ‘’comment allez vous’’, ou il est possible d’aller sans rdv chez le dentiste le dimanche soir, (je vous en reparlerais). Car nous sommes dans une bulle, une grosse bulle, car rien ne semble comparable aux environs.

Même en ville les fleurs s y mettent

Allez nous repartons dans le nuancier avec …

Les tons fraises et oranges pour Marchal. Ce qui n’est pas sans rappeler la couleur de ses pantalons. Salut lapin !

Vous aimez le pastel, ça tombe bien nous venons d’être livrés.

Et nous disposons de toute une gamme d’accessoires colorisant afin

d’égayer si besoin était votre façade.

Nous avons également un très vieux pastel

Avec ce premier cru hors d’age rencontre depuis notre arrivée


Sinon il nous reste en stock du rouge Cobra bouillonnant !

Mais les couleurs sont ici comme les brosses a dents, ça ne se prête pas, on ne partage pas, et du sol au plafond, c’est chacun la sienne.

Mais si vous étiez lassés du Taupe taupe, notre sélection tout en nuances de gris gris est bien sur disponible.


On vous embrasse

Eric et Nathalie


A bientot …

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.