Et Mélenchon devint le dernier président de la 5ème république

Personne ne l’avait vu venir. Parti en Février 2016, il disait qu’il y avait une petite fenêtre. Etroite, mais une fenêtre. On peut balancer plein de trucs par une fenêtre. On peut faire entrer plein de choses par une fenêtre. On peut y faire entrer le soleil…

Jean-Luc Mélenchon est en train de réaliser la campagne idéale, en phase avec notre époque, avec les dynamiques nécessaires pour pouvoir renverser la table dans les rapports de force actuels. Il le fait pendant que ses adversaires se prennent les uns après les autres les pieds dans le tapis. Il y a une double dynamique : Mélenchon monte et rassemble, il convainc et construit pendant que les autres se tirent dans les pieds, entre les affaires et les vieux partis, les choses peuvent aller vite.

Mais ce n’est pas l’histoire d’un homme merveilleux qui défile sous nos yeux. C’est l’histoire d’une force, d’une conscience politique qui se réveille, qui se construit, qui s’organise et qui est en train de déterminer de son avenir.

130 000 citoyens mobilisés pour une 6ème république

Cette force, c’est le peuple, un grand nombre de français et de françaises qui n’en peuvent vraiment plus. Un grand nombre de français et françaises qui veulent avoir leur mot à dire sur les décisions qui les concernent. Ils veulent tourner la page de l’ancien pour se redresser, se tenir droit et faire enfin face au défi écologique, au défi démocratique, au défi social, au système économique capitaliste moribond et inventer une société qui remette les valeurs dans le bon sens.

Une société où il fasse bon vivre.
Une société où la pollution n’est pas la norme.
Une société où l’on a pas peur de l’avenir pour nos enfants.
Une société où la paix devient la norme.
Une société où le droit des femmes à disposer de leur corps est inscrit dans la constitution.
Une société où les animaux ne sont plus traités comme des objets.
Une société où les hommes politiques et les lobbys ne sont pas en train de décider de notre avenir chaque jour.
Une société où être citoyen et participer à la vie de la cité réjouit la population pour dessiner notre avenir en commun.
Une société où l’humain s’indigne, se redresse et s’érige contre les règles, les normes et le statut quo financier du capitalisme nécrosé.

Nombreux sont les citoyens qui en ont plus que ras-le-bol et qui ne savent plus quoi faire.

La France Insoumise propose une solution sérieuse et concrète pour bifurquer et tirer la chasse :

La 6ème république est la clé.
La transition écologique est l’urgence.
L’intérêt général humain est le cap.
La solidarité, la vertu et la détermination en sont le carburant.

Voici les éléments qui pour moi constituent les forces de la campagne de Mélenchon : Mélenchon est parti tôt et a fait le pari de l’intelligence du peuple français. Il a initié une campagne instructrice pour informer et former tout en utilisant à bon essient les outils numériques et les réseaux sociaux. Il a construit une force intelligente autour d’un programme cohérent.

Nombre de citoyens soutenant la candidature de JLM depuis Février 2016 :

Basé sur le programme de 2012 l’humain d’abord, 3000 contributions l’ont enrichi et augmenté et il a été validé par un vote en ligne et la réflexion et construction de 1000 insoumis à la convention de Lille dont les 2/3 étaient tirés au sort à parité. Ce programme était numéro 1 des ventes politiques à Noël. Aujourd’hui 260 000 exemplaires ont été vendus.

En fin d’année, Mélenchon dépassait les 100 000 utilisateurs sur sa chaîne Youtube, premier homme politique de France, et passant devant Clinton, Trump & Sanders, il y témoigne semaine après semaine les nouvelles avec un ton bien différent du Mélenchon que l’on voit dans les médias. Il est aujourd’hui à 260 000 abonnés ce qui démontre de la force investie qui le suit régulièrement depuis le début de la campagne qu’il a voulu instructive.

Statistiques Youtube : Nombre de vue totale, moyenne de vue par jour et par mois & vue par mois d’avril 2015 à Février 2017

La France Insoumise a créé une campagne de fond basée sur le programme et a doublé cette campagne d’une dynamique depuis la base pour les législatives. Au-delà de cette double campagne, le site nation builder permet d’animer les forces sur le terrain grâce à une auto-organisation de la base qui rassemble aujourd’hui plus de 3000 groupes d’appuis qui maillent la france et participent à la campagne sur le terrain.

Au-delà de ça, ce sont les seuls à avoir réalisé un chiffrage du programme en live pour démontrer du sérieux des travaux réalisés, en ayant invité des journalistes, chose inédite : les médias traditionnels dans une chaîne youtube d’un politique… le monde à l’envers en somme. Ils ont tous salué le sérieux de ce travail et de cette slow politique qui parle enfin du fond.

De la Bastille à la République : la révolution pacifique

Le 18 Mars marque un tournant dans la campagne car nous nous réunissions à 130 000 place de la république pour militer pour une 6ème république. Aucune force politique n’a fait ça dans cette campagne. Je ne sais pas qui a déjà vécu un événement politique de cette ampleur : 130 000 citoyens qui ne se réunissent pas pour un homme, mais pour un programme, pour des valeurs, pour des actions, pour des issues positives à nos crises. J’en garde un frisson particulier qui m’a réveillé sur la puissance de cette force qui était en train de se mettre en mouvement.
Deux jours après, Mélenchon marquait le débat de TF1 et était enfin vu par les citoyens tel qu’il est : un homme sérieux, drôle et authentique qui travaille ses sujets depuis longtemps, un homme cohérent et fidèle à ses promesses. 30 000 citoyens de plus soutenaient la candidature de Jean-Luc Mélenchon via la plateforme à la fin de cette semaine.

La contre élection menée par Merci Alfred :

Un autre signal faible fait son apparition le 29 mars : Mélenchon remporte une contre-élection organisée par Merci Alfred qui propose

“même si 45 000 votants, c’est énorme, les personnes mobilisées sur la plateforme étaient surtout des jeunes, urbains, actifs sur les réseaux… c’est à dire un échantillon pas forcément représentatif de la population française. L’idée était surtout de mettre en avant une autre manière de réfléchir à l’élection, et aussi une autre façon, pour chacun des participants, de réfléchir à son propre vote.

Il a été élu au 10ème décompte avec 29.983 votes soit 65,63 % des voix enregistrées sur le site lacontrelection.com entre le jeudi 23 mars et le mercredi 29 mars 2017 à 20h.”

Maintenant le programme :

Le programme consiste à dessiner un projet positif, un projet écologiquement soutenable, démocratiquement souhaitable et économiquement radical pour sortir du marasme actuel dans lequel la plupart d’entre nous sommes embourbés. 
Il est en ligne et visible mesure par mesure sur le site laec.fr.

Notre France va mal. Nos économies vont mal. Nous sommes au bout du système. Mélenchon propose de tourner la page. Il sait qu’il fait aussi partie de cette génération politicienne qui a participé à construire le monde. Il n’est pas dupe. Il sait qu’il est député européen et que son salaire n’a rien à voir avec le quotidien d’un grand nombre de français. Il le dit lui-même dans le documentaire de Gérard Miller : L’homme qui avançait à contre courant.

Et nous là-dedans ?

Pendant que des millions de français sont en train de se demander pour qui voter, la France Insoumise a construit un programme complet et cohérent et une force organisée basée sur des valeurs vertueuses.

Nous-voulons-tourner-la-page.

Nous sommes très très très très nombreux à être écoeurés des affaires, des arnaques, des traités, des lois qui les unes après les autres nous rabâchent la même chose :

  • ce n’est pas possible
  • nous devons payer et subir
  • il n’existe pas d’autres options

Nous sommes écoeurés de voir le bordel de la situation alors que nous croyons que nous pouvons faire mieux.

C’est pourquoi, je sens vraiment cette dynamique qui grimpe et qui va surprendre tout le monde. Pour moi Mélenchon est en train de réaliser ce qui il y a un an encore peu de personnes imaginaient possible : devenir le dernier président de la 5ème république.

Dans un contexte où le FN est en tête et les puissances de l’argent et du néolibéralisme traditionnelles continuent leur route avec Macron, il apporte un air frais, nouveau et puissant qui est capable de tout emporter et d’apporter ce coup de bélier nécessaire pour passer à la 6ème république et tourner la page.

Pour cela, nous avons besoin de sortir du vote utile et du vote de la peur. Comme on le voit avec le PS, le vote utile est en train de changer de camp. Nous ne pourrons pas faire 5 ans de Marine Le Pen, de nucléaire et d’énergies fossiles de plus dans l’état actuel de la planète, nous devons changer de trajectoire au plus vite. Nous sommes déjà au-dessus de tous les scénarios donnés du GIEC. La situation est grave.

C’est pourquoi je vous encoure, je vous demande, je vous appelle à considérer cette option : ça vous ferait quoi de voter pour un programme ambitieux porté par une force politique d’un nouveau genre qui permettent de se reconstituer en tant que peuple français autour d’une nouvelle constitution, un nouvel ensemble de règles?

Nous les français devons montrer l’exemple et permettre de libérer cette énergie et de l’utiliser pour aller changer l’Europe. C’est notre rôle et notre devoir de mener ce changement, d’aller engager ces négociations au niveau européen pour transformer l’Europe comme nous souhaitons transformer la France.

Il est temps, il est l’heure.
Nous sommes la France.
Nous sommes les français.
C’est notre rôle d’ouvrir la voie et de montrer le chemin.

Bien sûr nous aurons besoin de reconstruire avec tous les français. Ce projet n’est pas que pour quelques uns, il est pour tous. Pour nous, pour la planète, pour nos enfants, pour tous les êtres vivants et pour un avenir heureux en ces heures troubles.

Après avoir regardé les indignés, les nuits debout, les pays arabes, les Grecs de Syrisa, les espagnols de Podemos, les américains de Bernie Sanders, notre tour est venu.

A nous de percer ce statu quo et d’ouvrir la porte vers une nouvelle conscience et l’ère des citoyens.

Nous en avons la force, car nous sommes le peuple.

Score des 5 premiers candidats à l’élection présidentielle du politologue.com réalisé selon des statistiques d’évolution des réseaux sociaux jusqu’au 3 Avril

Si cette intuition est bonne, alors nous aurons le rôle de réunir les français au second tour, et dans cette position, en fonction de qui sera en face de nous, nous devrons rassembler pour créer une majorité et l’emporter pour faire remporter ce programme et faire de Jean-Luc Mélenchon, le dernier président de la 5ème République.

J’en appelle à tous les Insoumis à se préparer dores et déjà à cette situation.
Car elle est déjà là.