Tfe #acte 1

Le miroir d’Ellendra.

#acte 2

#acte 3

Créatrice de bijoux depuis 2014, je vends mes créations sur une plateforme qui se nomme Alittlemarket. Lassée de dépendre d’outils préformés alors que je fais des études dans le web, je rêve d’une fusion de mes deux passions. Je me suis donc posées quelques questions pour cerner mes attentes et celles de mes clients.

Des questions_

// qu’est-ce qu’un bijou ?

Un bijou est un élément de parure corporelle qui peut être porté sur le vêtement, sur le corps ou même dans le corps.

// dans quel cadre on porte un bijou ?

Au quotidien, parce qu’il nous représente et s’accorde à notre style ou parce qu’on le considère comme un porte bonheur.

Aux occasions, pour se parer et resplendir.

Ponctuellement selon son humeur du jour, ses besoins…

// pourquoi porter un bijou ?

C’est un peu le seul élément avec lequel on peut faire preuve de fantaisie si l’on doit adopter un style plutôt classique au quotidien. Un bijou permet de se raccrocher à son identité réelle sans en faire trop.

Pour s’en servir comme une amulette ou un talisman si le porteur à des affinités avec les médecines alternatives (lithothérapie, croyance en les chakras par exemple).

Pour le côté utilitaire, si il s’agit d’un bijou de cheveux par exemple, un pic, un peigne ou une barrette sont utiles pour attacher ses cheveux tout en étant décoratif.

// qui fabrique ce bijou ?

Moi-même, depuis 2014.

// pourquoi ?

Depuis l’enfance j’ai un univers très personnel…Je rêve de magie, de féerie, de communion avec la nature et de beauté. C’est pourquoi les elfes (ceux à la Tolkiens, pas les lutins) m’ont toujours fascinée. Pour moi, créer ces bijoux c’est insuffler de la vie dans cet univers. Les pendentifs et autre pièces que je crée sont d’autant de création qui me sont inspirées par ce monde fantastique. J’aime à leur imaginer une histoire, comme si au lieu de leur avoir donné naissance, ces bijoux étaient autant de reliques anciennes trouvées lors des fouilles de ruines anciennes gardées au cœur d’une forêt.

L’univers et la mythologie nordique m’inspire beaucoup également. Ces terres de légendes riches d’histoires m’ont toujours fascinées. En particulier l’Ecosse. C’est pourquoi certaines de mes pièces sont plus en phase avec le côté mystique des celtes et des pictes et réutilisent des symboles puissants comme le triskèle ou la triquetra.

// comment est fabriqué ce bijou ?

Avec différentes techniques selon mon inspiration du moment. Dans un premier temps j’explorais la porcelaine froide. Une matière qui se modèle à volonté, se colore ou se peint et sèche à l’air libre. Cette dernière me permettait de créer des pics à chignons décorés de toutes les façon possibles.

Dans un second temps je me suis lancée dans le wire wrapping. Une technique ancestrale dans la création de bijoux qui consiste à entourer un élément (le plus souvent une pierre fine naturelle) de divers fils métalliques de gauges différentes.

// pourquoi ce bijou est fabriqué comme cela ?

La porcelaine froide :

Une matière qui se modèle à volonté, se colore ou se peint et sèche à l’air libre, de plus, elle n’est pas toxique comme la Fimo. Cette dernière me permettait de créer des pics à chignons décorés de toutes les façon possibles et n’a aucune limite que l’imagination.

Le wire-wrapping :

Dans la majorité des cas j’utilise l’aluminium (pur donc argenté ou recouvert pour du noir ou bronze) qui permet d’avoir des bijoux au prix pas trop excessif et accessible à un plus grand nombre. Mais lorsqu’un pierre est particulièrement belle ou de valeur, ou que l’on m’en fait la demande, j’utilise du fil de cuivre plaqué argent ou du fil d’argent massif qui donne plus de valeur au bijou.

Wire wrapping en aluminium

Depuis peu j’utilise du fil de cuivre pur, ce qui me permet de le patiner moi même à l’aide d’un oxydant. Je martèle aussi certains de mes fils, mais seulement si il s’agit d’aluminium, d’argent ou de cuivre pur. Les fils recouverts ou plaqués, eux, risquent de perdre leur couche de couleur.

Wire wrapping en cuivre

A l’avenir, j’aimerai apprendre la micro soudure et développer une autre technique, celle de la pâte d’argent ou de bronze. J’ai déjà réalisé un atelier pour créer un bijou de cette façon mais il me faut mettre de côté et attendre d’avoir un véritable atelier car elle nécéssite un four très cher pouvant chauffer jusqu’à 1100°. Cela demande donc des installations spécifiques pour garantir ma sécurité.

Problématiques_

// la visibilité :

Ma boutique est noyée parmi des milliers d’autres sur des plateformes de vente en ligne. Pour la trouver, il faut soit déjà la connaître soit entrer les bonnes combinaisons de mots-clés qui permettront aux peut-être de trouver une ou deux créations correspondant à la recherche.

De plus, il s’agit d’un site Français et donc 95% de ma clientèle est Française. J’aimerai toucher plus de Belges, de Suisses et pourquoi pas l’international.

// identité et univers :

Sur ce genre de plateforme, le style est pré-défini et il n’y a donc aucun moyen de projeter les visiteurs dans mon univers pour qu’ils en comprennent le sens et se sentent envoûtés. J’aimerai pouvoir provoquer l’achat coup de cœur, l’impression de ne pas, non seulement acheter un ornement, mais celui d’avoir trouvé le talisman qui leur correspond, un petit porte bonheur. Le seul espace qui me permet de m’exprimer en ce sens est la description. Dans laquelle je crée des histoires à la plupart de mes produits pour leur insuffler un peu de l’univers dans lequel je les ai créés.

// outils de communication :

Pas de possibilité de créer une newsletter pour informer les visiteurs intéressés, obligation d’utiliser Facebook pour communiquer (ce qui implique un surcoût au vu de la visibilité qu’offre Facebook actuellement).

// outils d’organisation :

Système pour définir l’ordre et les mots clés des créations vraiment très mal conçu. Obligation d’un certain nombre de mots pour les descriptions etc..Bref, encore un problème de template “de base” non adapté.

// outils de vente :

Commission + frais de transaction à payer sur chaque vente ce qui crée une grosse perte à la longue.

// lithothérapie :

Comme j’utilise des pierres fines (labradorite, améthyste, malachite, agates, quartz etc…) beaucoup de mes visiteurs sont des férus de lithothérapie. Je ne suis pas une spécialiste mais je me renseigne suffisamment sur le sujet pour pouvoir leur donner de bonnes références pour faire leur choix, ainsi que des conseils d’entretien des pierres en lien avec ce sujet.

Malheureusement, et c’est tout à fait compréhensible, dans un soucis d’éviter les conseils de santé farfelus, je ne peux pas parler du “pouvoir” des pierres dans les descriptions des produits. Et cela afin d’éviter tout problème aux gérants du site.

Solutions_

Créer mon propre e-commerce autour de mon identité, avec des catégories, outils et des fiches produit adaptées à mes besoins.

// rendre l’expérience ludique :

Sous forme de quizz interactif ou de petite aventure, permettre de trouver le bijou, le “talisman” qui nous correspond. Remplace les filtres barbants et met le visiteur directement dans l’univers qui lui correspond. Trouver la pierre qui nous correspond, le style, la matière… de manière ludique qui donne une valeur affective au bijou. Comme si il nous est destiné.

Inspirations :

Trouve ton patronus.

For Honor.

Proposer la création de bijoux personnalisés et des box cadeau personnalisé de manière ludique, pas juste “cette commande est un cadeau” mais un réel choix d’univers pour la présentation etc etc.

Like what you read? Give Julie Huygens a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.