Developpeur web, un métier cool

oubliez les clichés et découvrez l’informatique sous un autre angle!


Avant tout, il faut savoir que pour faire de l’informatique, il n’y a pas besoin d’être doué en maths, et je suis un exemple parmi tant d’autres. Je trouve donc complètement stupide de ne proposer ce cursus qu’aux personnes à profil orientés scientifiques.

Avec mon experience ainsi que celle des gens m’entourant (des développeurs web pour la plupart), je peux affirmer que l’informatique contrairement, aux prioris, peut être un domaine très créatif. Dans le web par exemple, on a la possibilité de créer et d’obtenir un résultat instantané (ce que beaucoup apprécient car c’est un boulot concret dans le sens ou le rendu est immédiat.)

Dans le design d’un site, on y met de la créativité certes mais cela ne suffit pas. Cependant, les notions d’équilibre et d’organisation sont indispensables pour un bon rendu. C’est en général ce point qui au départ donne un peu de fil à retordre mais on se fait vite à l’esthétique avec un peu d’attention aux détails.

3 étapes, 3 métiers => web designer, front end, back end

web designer

Il conçoit le site sur maquette de A a Z, fournit le design les images, créée les blocs d’un site (organise et structure la page).

Ce métier demande de la créativité, un sens de l’esthétique, un sens pratique (il doit faciliter le travail du développeur), un sens logique (il doit mettre les éléments fondamentaux de la page en avant => infos éventuellement dictées par le service marketing).

front end developer

Le front end développeur va prendre la maquette du designer (mais parfois il s’avère que le front end dev fait lui meme le design) et va s’occuper de l’intégration du design de la page web. Il donne vie au site en appliquant les styles, il va aussi se charger de tout ce qui est interaction avec l’utilisateur: qu’est ce qui se passe quand on clique sur ce bouton, est ce que la barre de navigation reste toujours présente lorsqu’on faire descendre la page. Tous pleins de petits détails qui rendent le site pratique et agréable à l’oeil.

back end developer

Lorsque l’interaction se trouve être entre deux entités: le propriétaire du site (qui a une info) et l’utilisateur (qui demande une info) la transmission se fait via le serveur. Et tout ce qui arrive et sort du serveur est géré par le back end développeur. Ce dernier va gérer les mécanisme internes du site tels que: Comment je reconnais mon utilisateur, que dois-je faire quand il remplit un formulaire de contact, comment vais-je stocker les mots de passe de tout le monde, qui peut voir quoi dans le site? Est ce que le locataire va voir les memes pages que la personne qui mets son bien en location etc.

Bref, chacun de ces métiers à son intérêt et fréquemment les développeurs cumulent ces différentes compétences. Le métier de développeur est un métier très complet.

>> front end web designer — > souvent designer qui se met au front end dev

>> full stack dev — > back end developer qui s’occupe aussi de la partie design et conception.

Et donc plus tu cumules les compétences, plus indépendant tu es, mieux c’est!

rails girls

Voilà voilà, certains me diront que j’ai une vision un peu biaisée de la chose car je fréquente des gens qui sont de la communauté de langage informatique Ruby on Rails et que tout ça, ça se limite au web et effectivement je suis d’accord.

Je présente ce que je connais et je me base sur mon unique expérience mais j’invite ceux qui bossent dans d’autres secteurs de l’info à présenter leur job au quotidien car l’informatique est quelque chose de très flou pour la majorité de la population et je trouve ça dommage.

De plus, l’informatique est un secteur ou rien n’est à prouver par les apparences et je dois avouer que c’est appréciable. On peut dire que cette filière est porteuse de changements. Ce n’est pas parce que tu t’habille en jean et tee shirt très décontracté que tu n’as pas un job important. Au contraire, les meilleurs savent qu’ils n’ont pas à prouver leur compétences!

Etre développeur ca veut aussi dire bosser en permanence depuis son ordinateur. Beaucoup se demandent comment c’est possible de rester fixé devant un écran à longueur de journée sauf que si on y réfléchis bien, beaucoup d’autres professions se font les yeux rivés sur un ordinateur (secrétaire, comptable etc )

Adam Hausman, free lance depuis six ans maintenant.

Le gros avantage pour nous informaticiens, c’est que peut importe l’endroit où tu travailles, tant que tu travailles! Tu peux être chez toi, dans un espace de co-working, en Thailande peut importe. Le free lancing (travail en tant qu’indépendant) est facilement faisable dans ce secteur. Il permet une indépendance et une liberté sans nom. Rien n’empêche un informaticien de faire le tour du monde et ce à n’importe quel moment.

Mais sans aller jusque là, le télé-travail (travailler pour ton entreprise depuis chez toi) est bien plus répandu dans notre secteur que partout ailleurs.

Certains indépendants au contraire bossent peu mais efficacement et ont énormément de temps libre, chacun sa priorité. Tout est faisable.

Par ailleurs, apprendre à coder peut se faire n’importe quand. J’ai rencontré des gens qui ont arrêté les études, d’autres qui se sont reconvertis. En info, majoritairement on apprend seul, c’est pourquoi les diplômes ne sont pas forcément une barrière à l’emploi.

Oh, et au fait, c’est bien payé. ☺

RailsGirls Paris, évènement organisé chaque année et ayant pour but de vous initier à la programmation avec comme mentors, de gentils développeurs!

Bref, je sais que cet article est loin d’être complet mais peut-être qu’il vous donnera envie d’en savoir un peu plus! Et c’est le but. Beaucoup d’évènements notamment autour du langage Ruby sont orientés débutants donc quelque soit votre profil rien ne vous empêche de vous intéresser à la programmation!

— — — —

les devs, si jamais vous avez quelque chose à ajouter ou vous pensez qu’il est nécessaire de préciser ou corriger certains points, n’hésitez pas à m’en parler!

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Elisabeth Courtois’s story.