Recette de Macarons Pistache

Une recette succulente et qui ne se rate pas repiquée à http://liliebakery.fr/ que j’ai testé à 2 reprises déjà et remportant toujours un franc succès !

Pour la ganache pistache:

  • 50g de pâte à pistache,
  • 1 sachet de sucre vanillé,
  • 2 jaunes d’oeufs,
  • 20g de beurre,
  • 100g de crème liquide entière
  • poche a douille jetable

– Délayer la pâte de pistache dans 100g de crème liquide tiédie.

– Mélanger le sachet vanillé avec 2 jaunes d’oeufs. Puis ajouter au mélange précédent.

– Porter l’ensemble sur le feu et retirer avant ébullition, puis faire fondre 20g de beurre mou. Réserver au frais.

Préparer le macaron:

  • 125 g de poudre d’amande
  • 210g de sucre glace
  • 30 g de sucre en poudre
  • 3 blancs d’oeufs
  • du colorant en poudre (important pour la couleur ! le liquide ternit et pâlit à la cuisson…
  • poche a douille jetable
  • plaque de cuisson
  • papier sulfurisé

– Mixer au robot 125g de poudre d’amandes avec 210g de sucre glace. Tamiser la poudre obtenue à l’aide d’un tamis ou chinois fin (personnellement je n’ai rien de tout ça et j’écrase avec un écumoir, ça peut avoir l’air un peu bizarre mais ça marche bien. Par contre, si vous sautez cette étape les macarons seront d’aspect grumeleux mais cela ne change rien au goût.)

– Monter 3 blancs en neige avec 30 g de sucre en poudre. Une fois qu’ils sont bien fermes, ajouter le colorant.

– Verser progressivement la poudre mixée dans les blancs en neige, mélanger à l’aide d’une maryse.

– Remplir une poche à douille avec l’appareil, puis réaliser des petits ronds de 4 cm de diamètre sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.

– Laisser reposer 30 minutes.

La cuisson des coques se fait en 13 minutes à 145°c.

Lorsque vous sortez vos macarons, pour les décoller plus facilement faites passer un filet d’eau entre la plaque et le papier sulfurisé, cela décollera les macarons en douceur. Il ne faut pas les laisser trop longtemps s’humidifier à travers le papier sulfurisé cependant sinon il se ramolliront et redeviendront un peu pâteux.

Les macarons sont toujours meilleurs le lendemain !

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.