CHAMPIONNATS DE RUSSIE AVEC DU CLASSIQUE: MOROZOV, EFIMOVA ET DES RELAIS

Éric LAHMY

Samedi 15Avril 2017

Voici deux jours, l’e.revue (américaine) SwimSwam posait la question : le relais quatre nages russe peut-il battre les Américains aux mondiaux de Budapest ? Bien entendu, les Français peuvent prendre l’anecdote à la légère. Lancée par les Américains, on imagine un ton plus tragique, ou, à tout le moins, un peu émotionnel…

Certes, c’est le genre d’alerte un peu facile, vu que les Russes viennent de disputer leurs championnats nationaux, et ont qualifié leur équipe pour la Hongrie, et que les Américains font mumuse dans les meetings.

Pour ce fameux quatre nages, Rylov, 53s13 en dos, Kypcov, 59s36 en brasse, Kuimov, 51s97 en papillon et Morozov, 48s28 en crawl, dépassent certes le quatuor US 2017 dont on ne peut pas dire qu’il soit formé avant les sélections nationales, qui auront lieu sur le tard, excellente occasion d’alimenter le suspense. La nouvelle pour les Russes est l’arrivée d’un bon nageur de papillon. L’an dernier ils ont terminé 4e aux Jeux olympiques à 3s3 des US, lesquels avaient été mis en danger par le 100 brasse hors classe de Peaty pour la Grande-Bretagne. Il avait fallu toute le classe conjuguée de Phelps en papillon, puis de Adrian en crawl pour recoller et rendre l’avantage aux Cinquante Etats.

Mais il y a mieux : MOROZOV a pris la tête du 50 mètres en 2017 avec un temps de21s44 et colle à Nathan Adrian sur 100 mètres, 48s28 contre 48s18, quoique derrière l’Australien Cameron McEvoy, 47s91 .

L’un des grands mystères de la natation russe est l’incapacité de réussir au meilleur niveau. Manque de chance, âme slave peu propice à l’expression athlétique ou autre « explications », le relais russe a été régulièrement en-dessous des attentes. La façon dont son 4 fois 100 mètres s’est fait dépouiller par les Français, à Kazan, chez lui, aux mondiaux 2015, après avoir perdu aux Europe de Berlin, d’une seconde, face aux mêmes Français, illustre cette malchance, ce manque de réussite endémique à un niveau exceptionnel. Même chose en 2013, aux mondiaux de Barcelone, où les Russes avaient été précédés de 0s26 par les Français et 0s02 par les Américains…

Hormis les relais, les Russes seront servis par les mêmes individualités que ces dernières années, Morozov en sprint, Julie Efimova en brasse ; Rylov qui a enlevé tous les titres en dos messieurs, Daria K. Ustinova qui est haut placée sur 200 dos et Chimrova en papillon…

MESSIEURS.- 50 libre : 1. Evgeny SEDOV, 21s74 ; 2. Vladimir MOROZOV, 21s76 (en demi-finale, 21s44, record russe). 100 libre : 1. Vladimir MOROZOV, 48s28 ; 2. Alexandr IZOTOV, 48s53 ; 3. Nikita Danila KOROLEV, 49s16 ; 4. Alexandr POPKOV, 49s35; 5. Nikita LOBINTSOV, 49s39. 200 libre: 1. Mikhail DOVGALYUK, 1’46s89; 2. Aleksandr KRASNYH, 1’47s14; 3. Danila IZOTOV, 1’47s16; 4. Nikita LOBINTSOV, 1’47s81. 400 libre: 1. Aleksandr KRASNYKH 3’45s79; 2. Ernest MAKSUMOV, 3’49S97; 3. Viacheslav ANDRUCHENKO, 3’50s21; 4. Aleksandr FEDOROV, 3’50s83. 800 libre: 1. Aleksandr KRANNYKH, 7’54s49. 1500 libre: 1. Ilya DRUZHININE, 15’3s76; 2. Iaroslav POTAPOV, 15’19s64..

50 dos: 1. Eugene RYLOV, 24s52; 2. Grigory TARASEVICH, 24s83. 100 dos: 1. Eugene RYLOV, 53s13; 2. Gregory TARASEVICH, 53s54; 3. Andrei SHABASOV, 53s77; 4. Clement KOLESNIKOV, 54s03; 5. Roman LARIN, 54s67; 6. Mark NIKOLAEV, 54s72. 200 dos : Eugene RYLOV, 1’53s81 ; Kliment KOLESNIKOV, 1’55s49.

50 brasse : 1. Kiril PRIGODA, 27s12 Zanko VSEVOLOD, 27s44. 100 brasse:1. Anton KUPCOV, 59s36. 200 brasse: 1. Anton KUPCOV, 2’8s03; 2. Ilya HOMENKO, 2’8s09; 3. Kiril PRIGODA, 2’9s02; 4. Mihail DORINOV, 2’9s08; 5. Rustam GADIR, 2’9s18; 6. Viatcheslas SINKEVICH, 2’12s24. Finale B: 1. Evgeny SOMOV, 2’13s90.

50 papillon: 1. Oleg KOSTIN, 23s27; 2. Evgeny SEDOV, 23s56; 3. Andre ZHILKIN, 23s58; 4. Aleksandr POPKOV, 23s65. 100 papillon: 1. Egor KUIMOV, 51s97; 2. Aleksandr POPKOV, 52s18; 3. Eugene KOPTELOV, 52s24; 4. Daniel PAKHOMOV, 52s37; 5. Viatcheslav PRUDNIKOV, 52s61; 6. Aleksandr SADOLNIKOV, 52s66. 200 papillon: 1. Daniel PAKHOMOV, 1’56s30; 2. Alexandr PRIBYTOK, 1’57s16; 3. Alexandr KUDASHEV, 1’57s21.

200 quatre nages : 1. Aleksandr OSIPENKO, 2’0s89 ; 2. Ivan TROFIMOV, 2’0s95. 400 quatre nages: 1. Aleksandr OSIPENKO, 4’16s88

DAMES.- 50 libre: 1. Rosalia NASRETDINOVA, 25s02 ; 2. Natalia LOVTSOVA, 25s09. 100 libre: 1. Rosalia NASRETDINOVA, 54s86; 2/Victoria ANDREEVA, 55s01; 3. Arina OPONYSHEVA, 55s02; 4. Maria KAMENEVA, 55s03. En demi-finale, Veronica POPOVA, 54s65 (et 6e en finale). 200 libre : 1. Veronika POPOVA, 1’57s72; 2. Victoria ANDREEVA, 1’58s48; 3. Anastasia GUZHENKOVA, 1’58s84; 4. Arina OPONYSHEVA, 1’59s06; 5. Daria MULLAKAEVA, 1’59s16. 400 libre: 1. Veronica POPOVA, 4’7s59; 2. Anna EGOROVA, 4’10s47; 3. Arina OPONYSHEVA, 4’12s52. 1500 libre : 1. Anastasia KIRPICHNIKOVA, 16’30s08.

50 dos : 1. Anastasia FESIKOVA, 27s93; 2. Daria K USTINOVA, 28s34.Polina EGOROVA, 27s93. 100 dos: 1. Polina EGOROVA, 1’0s21 (en demi-finale, 59s95); 2. Daria K. USTINOVA, 1’0s29; 3. Maria KAMENEVA, 1’0s32; 4. Anastasia FESIKOVA, 1’0s58; 5. Polina LAPSHYNA, 1’1s10; 6. Irinia PRIKHODKO, 1’1s12; 7. Daria VASKINA, 15 ans, 1’1s52. 200 dos: 1. Daria K USTINOVA, 2’7s23; 2. Polina EGOROVA, 2’10s45; 3. Irina PRIKHODKO, 2’10s49.

100 brasse: 1. Julia EFIMOVA, 1’5s90; 2. Natalia IVANEEVA, 1’7s39;… 5. Maria LIKOSOVA, 16 ans, 1’9s73;… 8. Margarita DRYAMINA, 15 ans, 1’10s44. 200 brasse: 1. Julia EFIMOVA, 2’21s35; Maria TEMNIKOVA, 2’24s80; Sophia ANDREEVA, 2’26s82.

50 papillon : 1. Svetlana CHIMROVA, 26s02 ; 2. Natalia LOVTSOVA, 26s71. 100 papillon : 1. Svetlana CHIMROVA, 57s17 (57s42 en demi). 200 papillon : 1. Svetlana CHIMROVA, 2’8s74.

200 quatre nages : 1. Viktorya ANDREEVA, 2’11s75 ; 2. Julia EFIMOVA, 2’12s53. 400 quatre nages : 1. Irina KRIGONOROVA, 4’45s43.

4 fois 200 libre: 1. Sverdlovsk, 8’0s83 (Daria K. USTINOVA, 1’58s33)


Originally published at Galaxie Natation.