MARIE WATTEL PAPILLON HAUT : CHAMPIONNE DES USA, 57s53, RECORD DE FRANCE HORS POLYURETHANE

Eric LAHMY

5 Août 2017

Marie WATTEL empoche un deuxième titre, à l’open des USA, celui du 100 mètres papillon, après celui du 100 mètres libre. La Française, entraînée à l’année à Loughborough et licenciée à Montpellier, s’était qualifiée sans forcer, en séries, écopant le troisième temps, 59s34 derrière Amanda KENDALL, une nageuse très expérimentée, ancienne membre de l’équipe US, et la toute jeune Cassidy BEYER, 17 ans

En finale, la course se limita d’emblée à un duel entre KENDALL, passée en 27s08, et WATTEL, qui la précédait de huit centièmes, une misère. Dans le retour, le résultat demeura incertain, mais WATTEL l’emportait finalement dans le temps de 57s53 contre 57s87.

WATTEL améliorait son record de l’année, 58s66, de plus d’une seconde, et, dans le bilan national, passait Béryl GASTALDELLO, qui avait gagné le titre national aux championnats de France, à Schiltigheim. En 2016, elle avait nagé 58s30, son record personnel, et semblait plafonner depuis quelques années. La voici relancée. Elle se trouve désormais à distance raisonnable du record de France, 56s89, détenu depuis les championnats du monde de Rome, en 2009, avec 56s89.

En début d’après-midi, Fantine LESAFFRE avait donné l’impression de réaliser elle aussi l’exploit de l’emporter, sur 400 mètres quatre nages. Fantine avait hérité du meilleur temps en séries, 4’44s55, et menait la finale après un bon retour dans son parcours de brasse, mais ne put empêcher le retour de Sharli BRADY, une fille du Missouri qui empochait le titre en 4’42s70 contre 4’43s25 à LESAFFRE.

Jonathan ROBERTS de North Texas Nadadores, gagnait le 400 4 nages messieurs en 4’14s93. Le 100 papillon masculin revenait à Matthew JOSA, des California Aquatics avec 52s15.


Originally published at Galaxie Natation.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Eric Lahmy’s story.