MAURICE LUSIEN (1926–1917) : UNE VIE DANS L’EAU

Samedi 11 Mars 2017

Maurice LUSIEN, l’un des meilleurs nageurs français de l’immédiat après-guerre, est mort ce vendredi matin, des suites d’une grippe contractée cet hiver, nous signale son fils Patrick. Né à Paris le 17 août 1926, il était dans sa 91e année.

Il avait participé aux Jeux olympiques de Londres, en 1948, puis d’Helsinki en 1952 ; éliminé en séries la première fois, il avait atteint la finale du 200 mètres brasse (papillon) la seconde, et terminé septième.

Les « stars » de l’époque s’appellent Jany, Boiteux, voire Vallerey et Bozon, mais Lusien, sans atteindre leur statut, est un membre éminent des équipes de France. A deux reprises, il établira deux records du monde dans le 400 mètres quatre nages, une épreuve créée en janvier 1953, non olympique (elle le deviendra en 1964) en 5’35s6 (1953) et 5’27s3 (1954).

Médaillé d’argent du 200 mètres brasse aux championnats d’Europe en 1950, il est vainqueur de la même épreuve et du relais trois fois 100 mètres trois nages aux Jeux méditerranéens, l’année suivante; il gagnera aussi le 200 mètres papillon et le quatre fois 100 mètres quatre nages aux Jeux méditerranéens en 1955, et sera encore médaillé d’argent du quatre fois 100 mètres quatre nages aux Jeux méditerranéens 1959, il est champion de France du 100 brasse en 1958, du 200 brasse de 1947 à 1952 et en 1959, et, au moment de la partition entre la brasse et le nouveau style, le papillon, du 200 mètres papillon en 1953 et 1954, et il devient recordman du monde du quatre fois 100 mètres quatre nages (4’32s2) en 1953 avec Gilbert Bozon, Pierre Dumesnil et Alex Jany.

Avec son épouse Odette-Aimée (Casteur), championne de France à 16 ans et elle aussi recordwoman du monde en relais, en 1954, à Marseille, avec Josette Arène-Delmas, Marie-Laure André et Françoise Derommelaere, ils vont devenir des nageurs impénitents, et disciplinés, sans doute les premiers masters sans le savoir. Ils enlèveront de nombreux titres internationaux de vétérans. Lui-même aura été licencié au Cercle des Nageurs de la Marne, au Paris université Club et au Cercle des Nageurs de Marseille. Odette, née en 1927, disparait en 2007, à 79 ans et 4 mois. C’était le 12 mars. Mayurice l’a rejointe, dix ans moins deux jours plus tard… Éric LAHMY


Originally published at Galaxie Natation.

Like what you read? Give Eric Lahmy a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.