Le personal branding: de la notoriété de marque à l’e-reputation

Erika Desangle
Sep 22, 2016 · 7 min read

Le Personal Branding: l’acte de développer sa marque personnelle

« Cela créé un autre nous, nous sommes des personnalités à mille feuilles, et l’une de ces feuilles prend de l’épaisseur chaque jour, ce sont ces sédiments qui s’installent sur la toile quand on parle de nous et qui nous définissent de façon embryonnaire, c’est un portrait pointilliste. » M. Rougier

E-reputation = Nous

« J’aime bien le fait de voir le web comme un accès infini en temps réel à plein de relations. J’aime moins que ce soit un miroir déformant de nous-même, fabriqué par les traces qu’on y laisse, car celles-ci sont forcément embryonnaires, mal contrôlées… » M. Rougier

Mais alors que faire pour gérer cette réputation?

De la notoriété de marque à son e-reputation

La digitalisation ne remplace pas le contact humain

Vous avez dit information qualitative ? Oui, mais pas que…

“Nous avons une très bonne connaissance de l’importance du personal branding des individus sur la marque. Mais nous n’avons pas de programme formalisé, en ce sens que c’est de l’éducation et de la recommandation que l’on fait et pas plus par respect pour la liberté. En fait, le personal branding, quand il est piloté par la marque, va quand même un peu en friction par rapport à la liberté individuelle, c’est un facteur d’influence sur qui l’on est et il faut gérer cela avec beaucoup de prudence. De manière souple et libre nous montrons les bénéfices à s’y intéresser et les moyens pour le faire, sans pour autant imposer des directives, car au long terme cela ne marchera pas.” M. Rougier

Pour une relation réciproque, deux constats s’imposent:

La marque employeur, un bénéfice conjoint.

Une transition longue pour certains…

“Il y a une blague très fameuse à cet égard, c’est un directeur dans une entreprise qui va voir un responsable RH qui lui dit: mais vous voulez investir sur la formation des employés? Mais qu’est-ce qu’il se passe si on investit et qu’ils partent? L’autre répond: mais qu’est-ce qu’il se passe si on n’investit pas et qu’ils restent ?”

Le mot de la fin:

« Je trouve cela normal que les entreprises essayent d’utiliser le potentiel de leur employé pour grandir, que les employés aient la liberté une fois entraînés par la boîte d’aller voir ailleurs ; cela rentre dans le grand concept de la fluidité de la connaissance, du savoir-faire. Il ne faut pas s’en offusquer. C’est un bénéfice réciproque. » M. Rougier

Erika Desangle

Written by

UX UI Designer — #Digitaltransformation consultant, My favorite topics : #innovation #UX #Design #Art & #Music

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade